• Critique The Lost Room par

    Dans ce volume moins de rire et plus de sérieux!

    En effet, on va en apprendre un peu plus sur l'aversion pour les femmes d'Arata et le profond traumatisme qui en est à l'origine.

    Dans ce volume les pitreries de Nika seront un peu trop lourdingue et le fait que le tome soit amputé de moitié de par la présence d'une nouvelle en fin de volume, fait que celui-ci apparaît moins bon que le précédent.

    Une petite baisse de régime pour le récit, qui malgré une révélation importante au sujet d'Arata, enlève un peu le piquant et l'originalité auquel nous avait habitué l'auteur. Espérons que cela soit temporaire et que le quatrième volume relève le niveau.

    -

    opaline - 28 août 2009

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The Lost Room ?
Ecrire une critique