9
Noein

par metroidplasmer le lun. 25 mai 1970

Je reprends une critique qu'avait faite un ami, je la trouve très bonne et elle exprime exactement ma pensée :)
"Déja ce qui m'a frappé au début ce sont les dessins , graphismes 3D et autre coup de crayon magique pour des combats qui resteront dans mon esprit mémorable ... la première impression que j'en ai eu était l'étonnement, la tête d'Haruka dans cette série n'est pas dessiné comme on peut en avoir l'habitude dans certains classiques, mais le charme à fini par opérer (au bout de quelques minutes).
Noein est, selon moi, un extra terreste en matière de graphismes dans le monde de la Japanim' ... Les paysages sont splendides (cf. le panorama de la ville de Haruka la nuit), les personnages bien dessinés avec ,parfois, un peu de SD à certains moment, et les décors sont tous très bien réalisé . On remarquera aussi que quelques animations 3D viennent ici et là pour impressioné nos mirettes ( Raiders de Shangri-La par exemple, ou les voitures ainsi que d'autres machines ... ) et donne un fort bel effet à l'ensemble.
Pour les combats on s'aperçoit tout de suite que le coup de crayon est beaucoup plus ... violent si j'ose dire, ou tonique ce qui rend très bien avec le dynamisme des affrontements. Evidement j'attends de voir tout ça en DVD pour une qualité optimale. ^^

A présent un autre point qui peut malheuresement répousser : le scénario, bien que celui ci soit très haletant, on ne comprend pas du tout ce qui se passe jusqu'à l'épisode 6, moi cela ne m'a pas dérangé mais beaucoup l'ont été ou le seront ... J'ai pensé que c'était pour nous mettre un peu plus dans la peau de l'héroïne qui elle aussi ne comprennait pas vraiment ce qui se passait . Mais quand on est bien éclairé et qu'on commence un peu à comprendre le scénario, là c'est tout de suite du bonheur, les futurs qui s'affrontent , le présent qui vacille ... et le centre de l'histoire Haruka qui subit ses futurs ... Pour moi le scénario m'a beaucoup plus, même si sur le point des phénomènes quantiques beaucoup seront perdus et le jeune public le sera completement , quelques explications seront nécessaires pour comprendre entièrement de quoi il s'agit sur ce point.
Si je dis que le scénario est haletant c'est parce qu'il est très difficile de prédire ce qui va se passer à la fin alors que l'on est a l'avant dernier épisode puisque "l'énigme" n'est résolue qu'à la fin.
Le scénario se présente come ceci: on vit l'histoire pendant les vacances scolaire de Haruka qui passe de l'école primaire au collège. Cette même Haruka va se voir pourchasser par des personnes venant d'une dimension future nommée Lacrima (la dimension des larmes pour ceux qui ont saisi l'éthymologie du nom).
Ils veulent emmener Haruka (appellée "Torque du Dragon" par les habitants de cette dimension) à Lacrima car elle possède un pouvoir capable de sauver leur monde, qui subit quand à lui des attaques répetées d'une autre dimension future: Shangri-La.
On sait de même, que cette autre dimension cherche elle aussi a obtenir les pouvoirs du Torque du Dragon.

Les personnages animant le scénario sont, eux, très attachant : Haruka, la fille très gentille qui ne veut que le bonheur de ses amis; Yuu, ami d'enfance de l'héroïne, harcelé par sa mère pour ses études et qui va devenir le protecteur attitré de Haruka; puis Isami , Ai et Miho pour finir la bande. Du coté de Lacrima on a Karasu qui va vite comprendre qu'il ne doit pas faire les mêmes erreurs que celle qu'il a faite par le passé, Atori le psychopate qui va révélé une tout autre nature au fil des épisodes , Fukurou en quelque sorte le rival de Karasu même si elle existe une amitié très forte entre eux,reste encore Tobi , Kuina, Isuka et Kosagi. Ces personnages sont en quelque sorte l'élite de Lacrima. J'en fini par Noein, qui vit dans l'autre dimension future qu'est Shangri-La.

Dernier point et pas des moindres la musique! Celle ci est superbe et nous met vraiment bien dans l'ambiance, des musique calme et douce pour la vie tranquille de Haruka et de ses amis, des musiques rythmés pour les combats avec parfois du vocalisme utilisé a merveille. Et enfin des musique tristes pour les moments de blues de Yuu ou encore ceux de Karasu ect ... L'opening est superbe à mon gout et l'ending peut se décrire par un seul mot : relaxant (cf la traduction des paroles).


Donc au final Noein, m'a plus et ne m'a jamais déçu, même si certains épisodes sont moins bien que d'autres, l'animé dans son ensemble est très correct avec des graphismes bien utilisés, des musiques collant parfaitement à l'action et un scénario haletant de bout en bout, je le conseil à tous sauf au jeune public qui sera vite largué par la physique quantique (même si elle n'occupe pas la partie majeure du scénario). A voir donc et surtout si vous adorez la physique quantique, vous allez bien vous éclatez. :) "

En bref

9
Noein
metroidplasmer Suivre metroidplasmer Toutes ses critiques (14)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire