• Critique Fight Girl T.20 par

    Ça fait quelques tomes que l'histoire renait littéralement, après plusieurs volumes moins passionnants où il n'était plus question que du comité des élèves nous revenons enfin à nos héros. On a apprit un max de choses sur Hayasaka dans le précédent tome et ça continue dans celui ci. Une bonne moitié de tome concerne encore son histoire ainsi que celle de Momoka et c'est vraiment, vraiment, bon.
    L'autre moitié revient vers la comédie telle qu'on la connaissait il y une vingtaine de tomes. On retrouve Fraise d'Amour et Torikichi le pigeon, Saeki revient aussi sur le devant de la scène, il faut dire qu'il avait été un peu mis de coté depuis un moment. Dans les dernières pages, qui se passent à Noël, on retrouve vraiment l'ambiance qui nous a fait devenir accro dés le tome 1, sauf que maintenant Mafuyu est entourée de nombreux amis et que nous les aimons tous. On veux encore des tomes légers comme ça ! Ou en tout cas je veux encore des tomes légers comme ça !

    Après quelques tomes légèrement en dessous de ce à quoi nous étions habitué.e.s celui ci, ainsi que le précédent, relance véritablement la série qui est sans l'ombre d'un doute sur une très bonne voie.

    Même après 20 tomes Fight Girl reste ma série en cours préférée ! Big coup de cœur, mais dois-je encore le préciser après toutes ces années ?

    Le seul point négatif serait que le style de la mangaka a pas mal évolué depuis les premiers tomes et... que je le préférais vraiment avant. Les traits sont maintenant plus rond et je trouve que les visages ont perdus de leur coté délinquant. Takaomi surtout semble avoir prit 20 kilos (ou 10 ans). Ce ne serait pas vraiment grave si ça avait un sens dans l'histoire mais là cette impression est uniquement donnée par le changement de trait.

    10

    kobaitchi - 28 janvier 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Fight Girl T.20 ?
Ecrire une critique