• Critique Black Cat T.13 par

    Loin de moi l’idée de vouloir vexer l’un de vous, mais il n’y rien à redire sur Gunslinger Girl, à commencer par le dessin et les graphismes qui sont à un autre niveau – très supérieur - aux communs des autres séries, comme si les treize épisodes n’étaient pas destinés à la télévision mais au grand écran ! La manie du détail dont souffrent le réalisateur et le chef de la photographie émerveille (les émotions sur les visages, les armes à feu, les informations sur Florence…) tout le long d’une série où il n’y a ni humour, ni intrigue, ni véritable héroïne, et ça nous change! En définitive, c’est une œuvre «artistique» qui se regarde d’abord pour sa beauté visuelle et sa belle musique, et ensuite pour profiter pleinement du rôle de spectateur et constater l’évolution des relations très ambiguës entre ces jeunes filles et leurs Fratellos. Un petit bijou…

    Stylish Attitude

    -

    Stylish Attitude - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Black Cat T.13 ?
Ecrire une critique