• Critique Tokyo Girls Bravo par

    Tokyo Girls Bravo nous conte l’histoire de Sakaé au moment où elle quitte Sapporo avec sa mère pour aller vivre à Tokyo, suite au divorce de ses parents. Le rêve pour elle qui est fan de mode et de musique new wave (l’histoire se déroulant dans les années 80) ! Même si ses débuts à Tokyo ne sont pas ceux qu’elle espérait, la ville ne remplissant pas tout à fait toutes ses attentes, l’énergique Sakaé va tout faire pour profiter de Tokyo à la manière dont elle l’entend, peu importe les conséquences que peuvent avoir ses actes peu importe également que cela plaise à son entourage ou non.
    L’auteur nous livre donc un personnage d’un monstre d’égoïsme, bruyante, irréfléchie et plein d’énergie et je retrouve dans ce titre ce qui m’avait déjà énormément plu dans les autres titres de l’auteur à savoir : l’humour, le ton mordant, sans concession et sans jugement de l’auteur sur ses personnages et les évènements qui leur arrivent. Dans les mangas de Kyôko Okazaki on ne s’identifie pas aux personnages, on est plutôt spectateur de leur vie mais c’est avec délectation que je lis ces bouts de vies et les pages défilent sans que je ne m’en rende compte ! Ne me reste plus qu’à attendre la sortie du tome 2 de Tokyo Girls Bravo pour avoir la fin des aventures ou plutôt des mésaventures de Sakaé !
    Après, le dessin de l’auteur pourra en décourager plus d’un de lire un des titres de l’auteur, moi-même, j’avoue que la première fois que j’ai ouvert un de ses livres, je me suis dit qu’il était moche et j’avais bien failli ne pas acheter un de ses titres. Mais je ne regrette pas d’avoir sauté le pas depuis !

    9

    Fayounette - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tokyo Girls Bravo ?
Ecrire une critique