• Critique Le Puissant Dragon Vegan T.2 par

    Quand j'écris sur un livre, j'essaie toujours d'être le plus juste possible en prenant bien en compte que les goûts des uns, ne sont pas forcément ceux des autres. Je tire donc tout ce qu'il y a de positif pour le lecteur afin de le guider au mieux, sans rien laisser au hasard. C'est pourquoi, j'ai ragé en lisant le deuxième tome du puissant dragon Vegan, car je n'ai pas vu beaucoup d'éléments qui méritent le coup d'oeil.

    Vraiment, je ne m'attendais pas à ça, après avoir bien rit et sourit lors de ma lecture du tome précédent. Ici, tout part dans tous les sens ! Le premier chapitre est pas mal pourtant avec la soumission de brigands de passage, et au moins, on reste dans la même direction que ce que l'on a connu à ce jour.

    Est-ce que le roman des origines de Kaisei Enomoto est aussi éparpillé ? Il est clair que Murokouichi ne peut que l'adapter du mieux qu'il le peut, mais sans jamais y croire vraiment. Je n'ai pas trouvé charismatique l'espèce de Dieu de la Chasse qui est tellement camouflée que l'on ne distingue qu'une espèce de masse noire pourvue de dents. Comme ça, on gagne du temps ! Et au final, à quoi sert de donner des pouvoirs au dragon s'il est toujours peureux avec en plus l'extrême puissance de son « sacrifice » Reiko ? Va-t-on effacer ce trait de caractère si important à la longue ?

    Par la suite, l'arrivée de la Sainte des eaux ne change rien à cette position : on comprend rien avec des dialogues parfois effacés comme dans le manga d'origine (voir la page où le poing est levé sur son ensemble)e t des cadres qui cachent l'action en général. On cherche plus à comprendre tant on passe d'un sujet à l'autre, d'une action à l'autre, trop rapidement, avec des explications fastidieuses et un vocabulaire fade. Rajoutez au tout encore les mêmes blagues, et des caricatures où ça crie beaucoup, mais sans jamais faire mouche !

    Le petit dernier du puissant dragon vegan paraît heureusement pour un tome de transition. Mais cela n'excuse pas son manque réel d'ambition pour le titre de Kaisei Enomoto. Il aurait peut-être fallu un chapitre supplémentaire pour chacun des nouveaux protagonistes, mais non, un troisième arrive à la fin ! On espère qu'il ouvrira la voie au changement !

    4

    Auray - 20 novembre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le Puissant Dragon Vegan T.2 ?
Ecrire une critique