• Critique Kaine T.1 par

    Kaïné...

    Exemple typique du manga qu'on achète seulement pour le nom de l'auteur. En l'occurence Kaori Yuki, qui n'est pourtant pas connu pour la grande qualité de ses one shot... j'aurai du voir venir l'embrouille :)

    Enfin bref, je commence par feuilleter le volume une fois acheté. Première surprise, l'histoire principale semble très courte. A vrai dire je ne m'attendais pas à ce que le volume soit pour moitié rempli par des vieilleries... m'enfin j'en reparle plus tard.

    Car oui concentrons-nous sur Kaïné, ça vaut le coup. Là où ça fait le moins mal d'abord, le dessin. C'est bien, sans être transcendant, Kaori Yuki a tout de même fait beaucoup mieux que ça... pas de reproche à faire donc, mais c'est quand même loin de tenir du génie.
    Enfin il faut relativiser tout de même. Je dis "pas transcendant" et je le maintiens, mais c'est tout de même très au dessus de la médiocrité visuelle de la grande majorité des shojos du marché. Ben oui, c'est quand même du Kaori Yuki...
    Bref ça aide à tenir la lecture jusqu'au bout. Parce que là, sur ces dessins, s'intègre un scénario, hum, comment dire... risible.
    Oui il convient bien ce mot, tant ce court scénario est une caricature de ce que peuvent offrir les shojos de série Z. Pour peu qu'on ait un minimum d'humour bien sûr, on va pouvoir énumérer tous les clichés du genre qui nous sont servis en si peu de pages, jusqu'au retournements de situation finaux , qui m'ont bien fait rire je dois l'admettre.

    Là dessus à la fin du manga l'auteur se dit franchement insatisfaite de ce qu'elle a fait et naturellement s'étonne qu'il y ait quand même quelques abrutis* pour demander une suite!

    Alors comme elle a de l'humour Kaori Yuki, et bien consciente qu'elle ne nous livre pas là un chef d'oeuvre, elle nous refourgue ses vieilleries pour boucler le volume, en nous précisant bien que c'est tout pourri et qu'elle en a méga honte.
    Et nous lecteur, vaches à lait que nous sommes, nous achetons bêtement.
    A bien y regarder cette deuxième partie n'est pas si abominable, enfin ça ne vole pas très haut effectivement, amusant de voir ce qu'était les premiers dessins de l'auteure, sans saveur, mauvaise copie du genre de dessin que l'on voyait en 1990... elle s'est très vite améliorée depuis.

    Allez une étoile et demi, parce que j'ai quand même déjà lu bien pire que ça, quand même!

    *Je vous l'accorde c'est une interprétation très souple de ses propos :D

    3

    Sandoval - 05 février 2009

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Kaine T.1 ?
Ecrire une critique