• Critique Haru Hana T.2 par

    Un deuxième volume assez plaisant. Haru et Hana continuent à jouer au chat et à la souris, mais ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre est clair comme le cristal…Cependant, deux personnes rentrent dans leurs vies et y apportent, involontairement, une bonne dose de zizanie : Maï Nakajima, copine d’Hana, amoureuse d’Haru et Aoï Fujinari, le violoniste expert, prof d’Hana.
    Ces deux obstacles réglés, un nouveau souci survient : l’arrivée de la grand-mère, venue pour ramener notre héroïne à Osaka, au grand damne d’Haru. Pour finir, on découvre à la fin du tome, une femme bien mystérieuse qui semble connaître notre héros (il est amnésique pour rappel)…

    Un deuxième opus aussi sympathique que le premier. Des protagonistes très attachants, pas stéréotypés pour un sou. Les situations s’enchaînent bien et ne paraissent pas bâclée (malgré le fait que l’on soit déjà proche de la fin).
    En effet, il ne reste qu’un tome des aventures de nos deux tourtereaux. Déjà. Cette série sympathique m’a embarqué et je la recommande aux lecteurs sporadiques de shojo, ainsi qu’a ceux/celles qui cherchent une histoire légère en 3 petits volumes.

    6

    Den d Ice - 08 avril 2009

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Haru Hana T.2 ?
Ecrire une critique