• Critique 5 minutes forward T.1 par

    Le nom de Hiroshi Fukuda ne dira malheureusement pas grand-chose à beaucoup de lecteurs de manga. Et pourtant… C’est en octobre 2012 que l’auteur arrive en France aux éditions Akata/Delcourt avec un shônen qui sort immédiatement du lot : Jinbe Evolution. Résultat ? 10 tomes sortis en 2 ans par Akata, puis seulement 2 coup sur coup un an plus tard. Et depuis, plus rien. La série, qui comptait 32 tomes, a donc été arrêtée au volume 12 et rien ne semble indiquer un hypothétique retour 4 ans et demi après la parution du dernier tome… Autant dire que l’arrivée d’un nouveau titre de l’auteur chez nous est un événement et c’est donc avec plaisir que nous entamons la lecture de « 5 minutes forward », série débutée en 2018 et terminée en 7 tomes.

    Yamato et Yûto sont jumeaux. Né 5 minutes avant son frère, Yamato considère qu’il doit tout faire mieux que son cadet. Ce qui sera vrai jusqu’à l’arrivée au collège où Yûto sera désormais celui qui réussit tout : études, sport, popularité… Yamato vit désormais dans l’ombre de son petit frère et imagine l’avenir de Yûto avec Michiru, leur amie d’enfance. Mais tout va changer le jour où un inconnu encapuchonné lui propose un bracelet « magique ». Il lui suffit de dire une formule pour qu’il soit propulsé dans le futur. Il ne sait ni où, ni quand, mais il sait qu’il ne peut le faire qu’une seule fois et revenir au présent en répétant la fameuse formule. D’abord désintéressé, il se laisse finalement convaincre et prend l’objet. Et ne résiste pas à la tentation de dire la formule pour vérifier si l’inconnu s’est moqué de lui. Un d’un seul coup, sa vie bascule : il devient le seul espoir de l’humanité !

    Commençant comme une comédie romantique très classique avec les prémices d’un triangle amoureux, 5 minutes forward change du tout au tout après l’usage par Yamato de son bracelet. Science-fiction et action sont au rendez-vous et tout est chamboulé pour nos héros, qui auront fort à faire. Hiroshi Fukuda ne chouchoute pas ses héros et l’apocalypse qui s’abat sur Ikebukuro (quartier de Tokyo) va laisser des traces. Yamato a désormais le destin de l’humanité entre ses mains : il doit trouver un moyen de contrer la menace avant de revenir dans le passé ! Et alors que rien ne semble pouvoir vaincre les ennemis, un étrange personnage fait son apparition… Beaucoup d’informations et d’événements dans ce premier volume, qui nous fait espérer que la durée de la série sera en adéquation avec le fil conducteur. Fukuda semble savoir où il nous emmène et l’envie de le suivre est très forte. Graphiquement, le style de l’auteur fait toujours mouche, en étant plus propre qu’au début de Jinbe. A noter que certaines cases sont plutôt violentes (membres arrachés par exemple…) et que le titre serait donc à déconseillé aux plus jeunes lecteurs.

    8

    ivan isaak - 20 juin 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu 5 minutes forward T.1 ?
Ecrire une critique