• Critique Soupinou T.1 par

    Voici l'un des titres de la fournée des nouvelles licences de Komikku, des titres courts qui ont chacun une identité forte. En prenant celui-ci, j'avais envie de quelque chose de mignon et pas prise de tête. C'est exactement ce que j'ai eu !

    C'est le premier titre de Yuu Horii que j'ai l'occasion de lire et ce seinen m'a charmée. On y fait la connaissance d'un frère et d'une soeur qui vivent ensemble dans un chalet en Finlande, en plein milieu de nulle part. La soeur y vend des soupes et autres plats du jour, tandis que le frère est bibliothécaire. Ils coulent des jours heureux jusqu'au jour où une drôle de créature pénètre chez eux. On lui donnant à manger ils la voient peu à peu changer sous leur yeux et se transformer en un animal mi-chat, mi-chien, mi-lapin tout mignon.

    Nous sommes vraiment en plein dans ce qui se fait de plus mignon dans ce tranche de vie mettant en avant une créature juste adorable. C'est presque comme suivre les aventures d'une famille élevant un jeune chat. On se retrouve donc face à des chapitres assez courts le mettant en scène dans son quotidien. Il n'y a jamais de grands enjeux mais plutôt des petits moments savoureux. C'est drôle et tendre, jamais moralisateur ni dramatique mais plutôt simple et bon enfant dans une ambiance vraiment chaleureuse. On s'attendrit de la relation naissance entre Soupinou et sa maîtresse ainsi que de chacune de ses découvertes. C'est comme voir un enfant faire ses premiers pas, ses premières bêtises, ses premières découvertes. C'est tout mignon et ça m'a fait pousser bien des "kyaaa" intérieurement.

    Il ne faut pas s'attendre à beaucoup de développement des personnages, de leur relation ou de leur vie. Tout ça n'est qu'un décor pour mettre en valeur ce cher Soupinou. Je le regrette un peu. Les recettes de Tina me mettent souvent l'eau à la bouche et j'aimerais bien la voir plus interagir avec ses clients, de même que ça ne m'aurait pas déplu de voir son frère Nicolas dans son travail de bibliothécaire. Mais le choix fait par l'autrice est autre et il ne me déplait pas pour autant. C'est touchant, amusant et mignon aussi de suivre leur quotidien à la maison.

    Graphiquement le titre est séduisant également. J'ai beaucoup aimé le soin apporté en arrière-plan aux décors. On ressent parfaitement que le récit se passe en Finlande entre le froid de la neige et la chaleur des maisons. Le dessin des plats que prépare Tina m'a souvent fait saliver, on ressent presque le goût et l'odeur de ceux-ci. J'ai juste un peu de mal avec les yeux beaucoup trop grands et ronds de l'héroïne qui lui mangent tout le visage et que j'ai déjà vus et revus. Le reste est charmant, en particulier ce cher Soupinou dont le design est d'une efficacité redoutable pour nous donner envie de le cajoler comme l'héroïne.

    7

    Tampopo24 - 09 février 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Soupinou T.1 ?
Ecrire une critique