• Critique Therapy Game T.2 par

    Suite et fin du jeu de chat et de la souris entre Shizuma et Minato. A présent que celui-ci s'est empêtré dans son propre piège, encore lui faut-il se débattre avec l'insécurité permanente qui le tenaille. Il faut dire que son passé chargé n'aide pas, loin de là. Shizuma, de son côté, ne sait pas trop comment gérer ça et apprend à envisager son avenir en tant que bi.

    Contrairement au premier tome, où l'ambiance était douce-amère, celui-ci se révèle plus lourd, plus chargé. L'histoire familiale de Minato, tragique, n'est pas sa seule source d'angoisse : il *est* comme ça, et rien de ce que les autres personnages peuvent lui dire – Shizuma inclus – n'y changera rien. Meguru Hinohara a su retranscrire les sentiments de ses protagonistes avec une rare justesse. Ce n'est pas mièvre, ce n'est pas une relation de conte de fées, c'est la vie dans toute sa complexité. Même si les deux hommes assument leurs sentiments, la partie n'est pas gagnée d'avance...

    Notons enfin que le sexe est beaucoup plus présent dans ce deuxième opus, sans censure.

    Contrairement au premier tome qui s'était avéré un véritable coup de cœur et surtout une bouffée de fraîcheur, ce second volet se veut donc plus classique. La narration est par moments un peu expédiée, surtout dans la seconde moitié du tome, celle intitulée « Therapy game + play more ». On a le sentiment que l'autrice, après avoir fini l'histoire d'origine, a eu envie d'ajouter un long épilogue pour développer encore un peu plus le personnage de Minato, sauf que le propos y tourne également un peu en rond, loin de la fluidité dont le récit faisait preuve jusque-là. Ceci dit, pas de quoi ternir l'intérêt global de la série.

    Une chose est sûre : Therapy Game demeure, du début à la fin, une chouette romance contemporaine, avec des personnages crédibles et des sentiments authentiques, servie par un graphisme somptueux.

    7

    Pois0n - 22 juillet 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Therapy Game T.2 ?
Ecrire une critique