• Critique Black Shadow T.4 par

    Black Shadow est une petite série qui ne cesse de me surprendre grâce à une exploitation de qualité d'un univers de shonen classique.

    Après avoir découvert le héros, son passif, l'école où il va faire ses premières armes et les camarades avec lesquels il va grandir, l'auteur nous embarque cette fois vers LE problème qui ronge la société dans laquelle il vit : le fossé entre les Sorciers et les Sans-baguettes. Et quand je dis fossé, je suis gentille, je devrais plutôt parler de ségrégation voire de racisme envers les Sans-baguettes. C'est la cause toute trouvée que le héros va vouloir porter à bras le corps, lui, le Sorcier sans baguette qui peut donc faire le lien entre les deux univers.

    Le mangaka développe tout son tome autour de cette question, faisant peu à peu monter la tension de manière classique mais maîtrisée et assez emballante, je l'avoue. Cela démarre tranquillement avec la rencontre d'un groupe de Sans-baguettes par Junk. Il est ainsi mis face à ce problème qui ronge leur société et il réalise combien on les traite injustement et combien la haine peut vite être attisée entre les deux groupes alors qu'il ne faudrait pas. C'est un chapitre humainement un peu dur mais lumineux car on voit enfin le héros se trouver une place.

    La force de l'auteur ici, c'est de faire ensuite basculer son récit. Tandis que Junk découvre sa voie et se lance dans l'entraînement nécessaire pour l'atteindre aux côtés d'une paladin surprenante, des forces montent dans l'ombre. Et ces forces, ce sont les Vandalika, des hommes et femmes qui en ont assez de l'injustice frappant les Sans-baguettes. Ils souhaitent donc voir éclater une révolution et ce sont eux qui vont mettre le feu au poudre.

    L'explosion est très bien mise en scène, sans en faire trop. Le lecteur assiste ici aux prémices d'une attaque de la ville d'un côté et de l'école des sorciers de l'autre. Bien sûr, nos héros vont se retrouver mêlés à ça mais ce sera pour le prochain tome, ce qui fait que j'ai hâte d'y être !

    7

    Tampopo24 - 17 novembre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Black Shadow T.4 ?
Ecrire une critique