SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.id_fiche as serie_id FROM ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche AND u.user_id=n.id_user WHERE a.id='15169' AND a.valid=1
  • Critique Space Ship EE par


    Avis personnel :

    Bon, je présente une artiste d'art cette fois, Aya Takano.

    Aspect : Un format (21*15), une couverture dans le style des ?uvres coloriées de l'auteure. Il n'y a pas de résumé au dos. Le manga fait près de 170 pages avec une dizaine de pages couleur au début. A la fin, il y a des notes complémentaires sur l?univers crée et aussi une postface.

    Dessin : L'auteur possède un trait qui lui est propre et qui lui a valu sa renommée (véritable star de l?art contemporain au Japon).
    En effet, le dessin attire l?attention par son trait ses cases aux contours flous, le design singulier, quelque peu naïf et ses protagonistes collent parfaitement à l?ambiance de rêve qui imprègne l?histoire. Le problème c'est que ce trait lorsqu'il perd sa couleur (le retour du noir et blanc) devient plus compliqué pour la fluidité de la lecture, d?autant que certains personnages se ressemblent amenant encore plus de confusion.


    Scénario : L?histoire de Noshi, salarywoman et boss des jeux vidéo (passe-temps caché aux autres) qui parvient à réaliser son rêve en s?envolant dans l?espace, laisse dubitatif. Si Aya Takano est indéniablement une artiste remarquable, son récit manque de consistance : l?atmosphère onirique et poétique, séduisante au premier abord, finit par décevoir (confusions, manque d'informations...).
    De plus, l'histoire part de l?amertume née des relations hypocrites et étouffantes au travail, provenant de la propre expérience (explication dans la postface) d'Aya Takano ce qui fait qu'on ne se sent pas forcément concerné par ces problèmes (à part si vous travaillez en bureau peut-être...).
    Les nombreuses confusions qui découlent d'un manque d'information et d'un graphisme trop répétitif n'aident pas à la lecture heureusement que le glossaire final par ces détails concrets, permet de mieux apprécier ce qui se passe dans l?ouvrage, en conférant un caractère plus tangible aux personnages (je vous conseille d'abord de commencer la lecture par celui-ci afin de mieux apprécier la lecture).

    Conclusion : Ce premier manga (roman graphique) de Takano intrigue avec son univers fantastique et onirique, ainsi que son trait étonnant. Malheureusement, le scénario trop évasif et les problèmes de confusion viennent ternir cette lecture et le reléguer à un avis plus négatif que positif.
    Évidemment, à 15 euros le manga, on ne peut qu'hésiter devant cet achat (ce qui ne fut pas mon cas vu que je l'ai eu à 2 eu, ouf ^^)

    -

    yeong - 24 avril 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Space Ship EE ?
Ecrire une critique
Ce qu'en pense le staff MS
La série dans sa globalité
SkeetSkeet le 01/01/19704/10