• Critique Luna Kiss T.4 par

    Un pas en avant, deux pas en arrière : si vous pensiez qu'il en était fini du triangle amoureux, sachez que c'est reparti pour un tour.

    Cependant, la complexité de la situation entraperçue dans le tome 3 est toujours de mise, apportant une étonnante maturité à un récit dont le ton demeure par ailleurs très jeunesse (logique, vu le public cible du truc), avec des péripéties parfois un peu trop grosses pour être crédibles.

    Qu'importe : oui, c'est blindé de clichés, oui, les soupçons que l'on pouvait fonder dès le départ se trouvent confirmés, mais au moins l'intrigue de la série avance enfin pour de bon. Ceci dit, à la moitié, il était temps. Et impossible de prédire quelle direction prendra la suite !

    On retrouve par ailleurs « l'humour » habituel de la série et une narration très rapide, accentuant inutilement le côté superficiel du récit. Mais ça, les jeunes lecteurs ne le remarqueront sans doute pas. Quant au surnaturel, il brille une fois de plus par sa quasi-absence et l'on en oublierait presque, par moments, que l'on est censé lire une histoire de vampire, tant le truc ressemble à une histoire collégienne standard... à un ou deux détails près.

    Quoi qu'il en soit, An Nakahara approfondit suffisamment ses personnages pour rendre son histoire certes aussi légère qu'une génoise, mais accrocheuse.

    Visuellement, c'est toujours aussi brouillon par moments, mais l'on a également droit à des planches très sympa. Dommage que l'ensemble manque cruellement de décors.

    Du côté de l'édition de Nobi Nobi, celle-ci s'avère tout simplement irréprochable.

    6

    Pois0n - 22 juin 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Luna Kiss T.4 ?
Ecrire une critique