• Critique Luna Kiss T.2 par

    Ce second tome de Luna Kiss s'inscrit dans la lignée du premier, avec une narration qui va à cent à l'heure.

    La bonne nouvelle, c'est que si le tout possède toujours un côté super-expédié, An Nakahara en profite pour ne pas tourner autour du pot : le triangle amoureux se trouve au cœur de l'intrigue de ce second volume et le moins qu'on puisse dire, c'est que la situation évolue beaucoup. Luna fait pas mal la girouette, tiraillée entre les deux garçons bien qu'elle sorte officiellement avec l'un d'entre eux. Le côté surnaturel en pâtit toujours... mais la suite promet de se concentrer davantage sur le secret des deux frères, car si celui-ci est clairement assumé, nous ne pouvons toujours avoir que des soupçons dessus ! On s'interrogera aussi sur la pression que les parents des deux partis mettent sur leurs gamins... Définitivement, il y a là anguille sous roche, mais les choses avancent vite, au point que l'on se demande comment tout ça va bien pouvoir s'étaler sur sept tomes !

    Pour le reste, la série conserve son côté léger et enfantin, « fortement déconseillé aux plus de onze ans », tout en gommant certains des défauts mentionnés dans la critique du précédent. Plus d'agressions malaisantes ni de plans-culotte, même si l'on retrouvera toujours un léger aspect fan-service via une scène clichée au possible. Ceci dit, à ce stade, on n'est justement plus à un cliché près...

    Par contre, graphiquement, c'est toujours autant le bazar ! Notons cependant que la mangaka s'est en revanche particulièrement fait plaisir avec les tenues des personnages féminins.

    Bref, Luna Kiss volume 2 a toujours ce petit côté léger et sans prise de tête, des questions dont on aimerait bien avoir les réponses, et un cliffhanger de fin qui, comme la dernière fois, donne envie de lire la suite !

    6

    Pois0n - 10 janvier 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Luna Kiss T.2 ?
Ecrire une critique