SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='132567'
  • Critique Luna Kiss T.1 par

    Il y a des fois, on prend un sacré coup de vieux. C'est ce qui m'est arrivé en lisant ce premier volume de Luna Kiss. N'y allons pas par quatre chemins : si vous avez plus de onze ans, vous allez trouver ça superficiel au possible et méga niais.

    Une fille à moitié vampire, deux frères beaux gosses qui cachent un truc (le gentil et le taciturne, quelle originalité), une histoire de destinée et de premier baiser... Scénaristiquement, c'est l'encéphalogramme plat, voire négatif. Non seulement on a déjà lu tout ça ailleurs des milliers de fois, mais en plus d'être prévisible, ici, tout va à cent à l'heure : Luna et *** se déclarent leur amour au bout de deux jours et après avoir passé environ cinq minutes ensemble au total... Pas crédible pour un rond. Sans parler du fait que Luna manque de se faire violer deux fois et que sa culotte semble avoir la manie de s'exhiber pour un oui ou pour un non. Ça reste soft hein, c'est seulement suggéré... mais on rappelle que ce truc est quand même destiné *aux 8 ans et plus* ?

    Bref, sur le plan narratif, c'est brouillon au possible, ça part dans tous les sens, les persos se font agresser ou enlever toutes les dix pages... y'a rien qui va ! Quant au côté vampirique, il est pour le moment inexistant.

    Visuellement, le bilan n'est pas tellement plus glorieux : n'y allons pas par quatre chemins, c'est moche. Les personnages ont des yeux énormes, l'héroïne semble être un copié-collé de celle des précédentes séries de l'autrice... On notera quand même des garçons très beaux gosses et de jolis mouvements dans les cheveux, des petits chiens et une mascotte mignons, mais c'est tout.

    Bon. Maintenant que tout ça c'est dit, replaçons les choses dans leur contexte : on est en présence d'une série pour préados (grand maximum... à douze ans j'aurais déjà trouvé ça méga creux) qui va à l'essentiel et pleine de bonne humeur. En mettant de côté les défauts cités plus haut, on obtient une série dynamique et sans prise de tête (c'est le moins qu'on puisse dire), avec tout de même un petit mystère sur lequel on ne peut pour le moment que faire des suppositions. Et puis, il faut l'avouer : l'opposition prince charmant – bad boy fonctionne toujours aussi bien... Ouais, moi aussi, du haut de mes trente piges, j'aimerais bien voir Luna finir avec Taiga.

    … Mais pour le savoir, il faudra lire la suite !

    En un sens, ce premier volume, sans être exceptionnel, réussit donc tout de même à remplir son contrat.

    5

    Pois0n - 06 novembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Luna Kiss T.1 ?
Ecrire une critique