• Critique Tant que nous serons ensemble T.1 par

    Dans sa collection classique, je fais toujours confiance à Akata pour le choix de ses shojo et pourtant quand j'ai entendu parler de Tant que nous serons ensemble, j'ai eu un peu peur. Une romance sur fond d'inceste, c'est toujours un sujet casse-gueule et je ne suis pas du tout à l'aise avec le sujet je l'avoue. Mais en creusant, j'ai vu que l'autrice était celle d'Hidamari ga kikoeru, un boys' love que j'adore où l'autrice traite avec beaucoup de subtilité du handicap entre autre. J'étais donc rassurée et j'ai foncé acheter le titre.

    Commençons avec cette magnifique couverture pleine de douceur et de mélancolie qui ne peut qu'accrocher le regard. J'en suis fan et les prochaines ont l'air tout aussi belles, si la version française suit l'originale. On y voit un jeune couple dans leur quotidien. Les teintes sont belles et subtiles et est dans une atmosphère typiquement japonaise avec ces cerisiers en fleur. Le décor est simple mais très évocateur et plein de promesses.

    Quand on ouvre le livre, on se retrouve face à une histoire très subtile et douce racontée en plusieurs temps. On suit d'abord un jeune couple qui vient de s'installer ensemble. L'un travaille dans une maison d'édition de livres pour enfants, l'autre est puéricultrice dans une crèche de petite ville. Mais on sent d'emblée qu'ils cachent quelque chose, à l'image de ces coups de téléphone auxquels Kei ne répond pas. En effet, ils sont frère et soeur et se sont enfuis pour vivre ensemble.

    D'habitude ce genre de sujet est malheureusement assez racoleur dans les manga qui parviennent jusqu'à nous, mais Yuki Akaneda a décidé de prendre l'exact contrepied pour nous peindre une histoire toute en sensibilité, subtilité et non-dits typiquement japonais. J'ai beaucoup aimé. Pour cela, elle montre d'abord leur quotidien présent sûrement obtenu au prix d'âpres combats qui risquent de ne pas être terminés. Puis, on repart dans le passé, pour découvrir des épisodes de leur enfance et leur adolescence où l'on voit des liens particuliers se nouer entre eux. Entre amour profond pour son frère/sa soeur et amour romantique, il y a un monde, mais ici cela semble inéluctablement se confondre au fil du temps de façon assez tragique et douloureuse pour eux, du moins pour Aki, qui est la narratrice ici. C'est une douce et lente mélodie qui se déploie pour nous frapper encore plus fort au moment venu. On sent bien que cela va être dur, douloureux avec des grands bonheurs mais également de vraies souffrances que chacun garde en lui et qu'on va explorer ici, la thématique des amours interdits étant au coeur de ce titre.

    Ce premier tome n'est pour le moment qu'une esquisse de l'histoire. On y fait la rencontre des héros et de leurs amis proches, de la problématique principale et des secondaires qui en découlent : jugement de la société, la question des enfants, etc. Je pense que le titre a tout pour me plaire parce qu'il n'est nullement l'apologie de l'inceste, encore moins un récit voyeuriste, mais plutôt le récit doux-amer de quelque chose de tabou qui existe pourtant véritablement et qui est source de bien des souffrances.

    Et l'autrice est largement à la hauteur pour en faire le récit, aussi bien grâce au ton calme, serein et subtil qu'elle sait poser, que grâce à son talent graphique évident dans l'ambiance douce et mélancolique qu'elle crée, et dans les cadrages subtils qu'elle offre à nos yeux émerveillés. C'est vraiment une artiste à suivre qui sait transmettre énormément de sentiments en peu de cases et avec une subtilité et une sensibilité rare.

    Pour conclure, je me suis beaucoup répétée mais j’avais tellement peur de ne pas aimer ce sujet délicat que j’ai été frappée par la sensibilité et la subtilité déployées par l’autrice pour faire le récit de cette romance tabou. J’aime le choix du cadre, j’aime l’ambiance, j’aime les caractères simples des héros, j’aime la dynamique du récit et le choix des différentes temporalités. C’est un coup de coeur pour moi !

    9

    Tampopo24 - 24 octobre 2019

    Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Tant que nous serons ensemble T.1 ?
Ecrire une critique