SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='132530'
  • Critique Pitch-black Ten T.1 par

    Nouveau shônen en trois tomes dégoté par Pika, Pitch-Black Ten revendique fièrement ses influences : un héros pourvu d'une faux métamorphe, ça ne nous rappelle rien ? Soul Eater, évidemment. Sur le plan esthétique, on y retrouve occasionnellement un chouïa plus de Full Moon (le très bon shônen de Shiozawa hein, pas le shôjo mielleux, je préfère préciser, des fois que). Mais Pitch-Black Ten parvient sans mal se distinguer de ses modèles, notamment à travers son univers japonisant.

    Mais surtout, là où la série tire son épingle du jeu, c'est dans les thèmes qu'elle aborde.

    Tout d'abord, l'idée qui lui a donné naissance : « qu'est-ce que le bonheur ? ». Pour Ten, le monde se résume peu ou prou aux définitions du dictionnaire. Mais on ne décrit pas une notion aussi abstraite que le bonheur comme une fleur ou un caillou...

    Là où les choses se compliquent, c'est quand une horde d'étranges missionnaires débarque pour tuer tout le monde en prétendant que la vie n'est que souffrance, approfondissant le côté philosophique sous-jacent. En effet, ceux-ci prêchent le dogme de Luna sans se poser la moindre question ni remettre en doute leurs certitudes. Là où Ten s'en pose constamment, eux s'accrochent aveuglément à leur réponse. Une critique acerbe de la religion. La foi opposée au scepticisme.

    Enfin, difficile de ne pas voir un relent de colonisation là-dedans : des étrangers déboulent quelque part et imposent leur point de vue à la population, refusant tout dialogue, massacrant quiconque s'oppose à eux, dans la finalité d'éradiquer ce qui fait d'eux des êtres humains et les rendre serviles tout en prétendant faire ça pour leur bien.

    Comme quoi, on peut très bien faire du shônen à la fois divertissant et sérieux !

    Visuellement, certaines cases en mettent réellement plein la vue et les combats sont dynamiques, même si pas forcément toujours très lisibles. Au niveau des personnages, même si ceux-ci manquent un poil de charisme, c'est expressif et globalement plutôt joli bien que parfois imprécis.

    Ce premier tome de Pitch-Black Ten est donc un bon début et une très bonne surprise sur le plan scénaristique, même si l'intrigue se limite à « allons buter les méchants », l'intérêt se trouvant plutôt dans le second niveau de lecture. Reste à voir comment Kenshirô Sakamoto va pouvoir emballer tout ça en seulement trois tomes, la fin de celui-ci augurant d'une complexification bienvenue du fil rouge.

    Côté édition, Pika semble décidément avoir appris de ses errements passés et nous offre un livre ni trop souple ni trop rigide, pourvu d'un papier correct, d'une impression au poil, et surtout dépourvu de coquilles !

    7

    Pois0n - 03 novembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Pitch-black Ten T.1 ?
Ecrire une critique