• Critique Ranma 1/2 T.12 par

    Ranma est toujours une lecture super agréable même si je ressens un peu de lassitude parfois face au manque de renouvellement. L'autrice a l'air à la peine pour trouver de nouvelles idées et cela s'en ressent.

    J'ai pourtant eu l'espoir avec l'arrivée de la mère de Ranma, femme de Genma au début de ce tome, mais malheureusement celle-ci ne reste pas bien longtemps, c'est dommage. Parce ce que c'était très amusant de voir ceux-ci essayer de lui échapper sous leur forme originelle. Ça a également permis de faire un peu évoluer le personnage de Ranma qui est très peu questionné sur sa relation à ses parents alors que c'est l'origine de tout quand même. J'espère donc qu'on la reverra et qu'elle finira par rencontrer son fils et par l'accepter tel qu'il est. En tout cas, elle a vraiment dynamisé les débuts de cette lecture.

    La suite n'est pas désagréable mais plus redondante et anecdotique. On met à nouveau en avant la vanité de Ranma dans l'histoire avec Shampoo quand il essaie à tout prix de la faire retomber amoureuse de lui. On reparle également de son incapacité à avouer ses sentiments à Akane alors qu'ils sont assez évidents. Le milieu est un enchaînement de chapitres que j'ai trouvés un peu vide avec Happosai puis un illustre inconnu en héros face à Ranma. Bof. Reste l'histoire finale que je trouve assez intéressante puisqu'elle aborde avec humour l'homosexualité ou plutôt l'amour entre deux hommes. C'est drôle et plein de quiproquos mais en filigrane on parle aussi du regard des autres sur ce type de relation. A voir comment ça se transforme par la suite.

    7

    Tampopo24 - 04 février 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ranma 1/2 T.12 ?
Ecrire une critique