• Critique Kanon au bout du monde T.3 par

    Quel tome vraiment complexe et dérangeant. Décidément, l'arrivée d'Hatsuho dans l'équation est vraiment source de richesse pour le titre.

    J'ai été vraiment remué par le récit de Sôsuke dans ce tome, qui nous livre enfin le débat que se fait en lui. Il est conscient de changer et ça l'agace de voir les autres s'y opposer et ne pas pouvoir l'aimer pour celui qu'il est désormais. Il n'aime pas vivre dans le passé et pourtant, les deux femmes de sa vie sont l'anti-thèse même de cela. Elles vivent complètement dans le passé, chacune aimant l'un des anciens Sôsuke mais pas vraiment l'actuel. C'est très troublant et puissant à la fois. Le message est terrible et on ne peut que souffrir pour ce personnage.

    De la même façon, la femme de Sôsuke, Hatsuho est vraiment celle qui m'a le plus émue peut-être ici. Sous ses airs de femme forte, elle est perdue sans l'amour de Sôsuke. Alors elle cherche par tous les moyens à le rappeler à elle, à lui laisser la chance de prouver qu'elle a tort, mais ça finit tragiquement.

    A l'inverse, Kanon m'irrite de plus en plus. Je m'arrive pas à apprécier ce personnage dont la personnalité aussi bien que la morale changeante m'agacent plus que de raison. Elle est vraiment dérangée et elle fait trop de mal autour d'elle. J'ai vraiment eu pitié pour son "frère" ici, même si c'était un développement totalement prévisible. Et à la fin, j'ai vraiment eu mal pour sa "mère" qui la voit lui échapper un peu plus chaque jour sans pouvoir rien faire. C'était déchirant. Par contre, elle, Kanon est un personnage que j'exècre. Certes, elle prend un peu de poigne dans ce tome pour dire ces 4 vérités à Sôsuke mais ça ne dit pas. Elle est complètement aveuglée par lui. Pour ça, je salue le talent de l'auteur parce que ce n'est pas simple de parvenir à retranscrire sur le papier un tel personnage.

    7

    Tampopo24 - 12 février 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Kanon au bout du monde T.3 ?
Ecrire une critique