• Critique Mitochon Armageddon T.1 par

    Après le thriller tortueux et sadique Aime ton corps, l'excellent et sinistrement barré Himizu, voici un autre titre de la collection WTF ?! de chez Akata que je recommande chaudement à celles et ceux qui recherche un titre tout doux ou un délicat réceptacle de la poésie et du bon goût. Enfin façon Man Gatarô, a priori l'un des plus redoutables mangaka de la scène underground, un nartiste qui n'hésite pas à vous insulter dès la préface et à se mettre en scène telle une rebutante parodie d'un Osamu Tezuka avec son fameux béret...

    Pour tout vous dire, dès que j'ai entamé les premières pages de ce manga, je me suis dit :   "Mais bon dieu de bonsoir, qu'est ce donc que cette infamie  ? "

    C'est moche, c'est baveux, c'est parfois excrémentiel et ce n'est que le début d'un imaginaire foncièrement déjanté, trash, cru qui, si il ne vous rebute pas dans les premières planches, vous réjouira dans les dernières.  J'ai eu du mal d'abord avec ce premier volume. Je savais que c'était de la collection WTF ?! mais je m'attendais à une espèce de série B un peu trashouille avec une galerie d'aliens lubriques. En fait, non , dès qu'on ouvre ce livre, on tombe sur un graphisme à la fois soigné et hideux dans lequel un encrage léger et un peu d’aquarelle côtoient un character- design de vieillard assez rebutant tout en ride et force laideur. Le préambule est un poil dégueulasse. Mais on se surprend à tourner quand même les pages de ce curieux manga pour découvrir un imaginaire décalé, trash et parodique plutôt jubilatoire.

    Mitochon Armageddon est une odyssée complètement folle dans laquelle des petites filles toutes mimis (ou pas...) vont dézinguer des ennemis survoltés comme un vieillard gueulard, des loubards débiles et un dragon enragé. Nos adorables gueules d'anges vont aussi  se lancer à la recherche des sept boules de dragons qui  ont le pouvoir de n’exaucer aucun vœu. Les rebondissements s'enchaînent dans une trame qui au final semble n'être qu'une succession de bêtises cartoonesques et explosives. 

    D'après quelques informations récoltées sur le net, Gatarô Man est peu publié en France. C'est un mangaka de l'underground avec un style de niche qui n'est bien évidemment pas destiné à un large public.  C'est donc un super choix éditorial de la part d ' Akata que de faire découvrir une série qui sort , de par son ton et de son graphisme, du lot. C'est une facette du manga auquel nous sommes peu habitués et c'est plutôt rafraîchissant. Mais il faut aussi reconnaître que c'est parfois foncièrement dégueu. Une pleine planche peut vite basculer dans le mauvais goût.  Tout dépend de votre tolérance à l'outrance.Personnellement, je ne pense pas suivre cette série ou alors à petite dose, un tome en continu de temps en temps . Pourquoi pas ? 



    7

    MassLunar - 04 décembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Mitochon Armageddon T.1 ?
Ecrire une critique