SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.id_fiche as serie_id FROM ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche AND u.user_id=n.id_user WHERE a.id='132084' AND a.valid=1
  • Critique love is all ! par

    Comme dans toutes les salves de nouveautés chez IDP Boy's love, il y a de l'excellent, du très bon, du bon et du mauvais. Heureusement, le nombre de titre intéressant est nettement plus élevé que son contraire. Les lectrices très exigeantes doivent peut être un peu fouiller mais les grandes consommatrices trouvent facilement leur bonheur. Les nouvelles séries de juillet ont l'air particulièrement prometteuses, une tendance qui se répète de plus en plus depuis le début de l'année. En attendant de pouvoir les dévorer les petits nouveaux, il me reste encore quelques titres sous le coude dont Love is all qui malheureusement s'est révélé être des mauvaises surprises.

    "Peu captivant"

    Pour faire court, le premier récit qui occupe la grande majorité du tome m'est apparu totalement vide question intrigue. L'auteur s'est servi pour construire cette dernière de grands clichés/classiques de l'univers manga tel que les affrontements inter-lycées ou encore le contraste entre brut et mignon. On ne connait pas vraiment la raison de cette rivalité, tout ce à quoi on assiste ce sont de petites bagarres entre lycéens. L'un des principaux protagonistes veut absolument battre l'un de ses rivaux mais au lieu de le prendre au sérieux ce dernier émet le souhait de se lier d'amitié. Les bagarres laissent rapidement place à quelques rendez-vous où on voit les deux jeunes gens se rapprocher mais de façon trop sommaires pour être touché par la situation. Une relation qui va très vite évoluer en couple, l'éveil des sentiments se fait en à peine une ou deux cases. On sait juste que Onikubo trouve Teppei adorable le comparant souvent à un poussin, que Teppei aura l'impression de ne pas être pris au sérieux et que cette relation met fin aux rivalités entre les deux lycées. Fin de l'histoire, il n'y a pratiquement rien à se mettre sous la dent. Les personnalités des différents personnages nous apparaissent franchement clichées, il n'y a pratiquement aucun développement que ce soit au niveau de l'intrigue amoureuse ou de cette pseudo histoire de rivalités. Bref, on s'ennuie. Et ce n'est pas la deuxième relation entre deux autres personnages secondaires de cette première histoires qui va y changer quoi que ce soit.

    Par contre, le second récit fait nettement mieux dans le sens où il nous raconte réellement une histoire. On aurait largement préféré voir cette dernière occuper la majorité du tome plutôt que l'histoire principale. Malgré le peu de pages qui lui est consacrée, l'auteur est parvenu à nous interpeller et toucher à travers cette troisième histoire d'amour où on voit des sentiments amoureux qui n'avaient pas encore eu leur chance de s'épanouir des années après leur naissance. Court mais agréable.

    Un petit mot sur les graphismes, ils sont à l'image du récit c'est à dire trop classique pour dire de nous plaire réellement. Ce n'est pas raté mais c'est loin d'être transcendant. La forme de visage trop carrée gâchait un peu la lecture de la troisième histoire même si dessiner des personnages âgés n'est sans doute pas un exercice facile.

    -

    snoopy - 24 août 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu love is all ! ?
Ecrire une critique