• Critique Guess What! T.1 par

    Petite nouveauté de chez Ki-oon pour ce début d'année 2019 avec un seinen dystopique violent et meurtri : guess what ! 

    Ubik au dessin et Abendsen au scénario signent ici leur premier manga, résultat d'une collaboration qui durait déjà depuis quelques années. G

    Guess What ! est plutôt efficace dans ses grandes largeurs. L'intrigue est vite lancée dans un cadre dystopique vite expédié mais plutôt bien cadré avec un corbeau noir qui survole une ville clivée en deux par une vaste muraille avant de plonger dans des rues infâmes et misérables dans lequelles une force armée appelée les Cops martyrisent une population sans défense. Mais c'est sans compter la riposte emmenée par un groupe terroriste appelé les Pumas et surtout l'intervention presque divine d'un (anti)héros sans visage qui se fait appeler Guess What ! Honnêtement, j'ai bien aimé le principe de ce premier volume de nous entraîner directement dans les bas-fonds d'une ville en pleine guérilla sans perdre de temps. Le dessin tout en noirceur et trames ombrageuses et hachurés d'Ubik se situe dans la droite lignée d'un style urbain bien enragé. J'ai beaucoup aimé l'aura de mystère qui entoure ce Guess What ! : curieux mélange entre le fantomatique banksy et le brutal Goblin's slayer. Ce personnage d'antihéros se fond parfaitement dans le style de cet Akira-like.  Dommage que son adversaire semble moins bien travaillé...  Annoncée comme badass et impressionante, la soldate Nika se révèle plutôt moralisateur et assez naîve.. Ajoutons un chara-design un poil étrange ( littéralement, c'est une lycéenne avec un uniforme proche de la Wehrmacht) et nous avons un personnage qui fait un peu pâle figure dans une première confrontation. Cette confrontation se mêle à une intrigue plus vaste dans lequel nous suivons également une attaque terroriste des Pumas. Pour l'instant, le scénario d'Abendsen ne semble pas suivre de direction très précise, l'auteur multiplie un peu les points de vue dans une dynamique efficace mais qui mériterait davantage de construction. 

    Toutefois, on ne peut reprocher aucune lenteur à Guess What ! qui, pour son lancement, va privilégier l'efficacité d'une barre de fer en plein visage au détriment de glaciales explications. 

    7

    MassLunar - 08 janvier 2020

    1 membre aime | Vous n'avez pas aimé cette crtique Annuler
Vous avez lu Guess What! T.1 ?
Ecrire une critique