SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='132128'
  • Critique Egregor - Le souffle de la foi T.2 par

    Pour rappel, la série de Jay Skwar a connu quelques difficultés à ses débuts à savoir qu'elle a bénéficié d'un relifting suite à un désaccord entre l'auteur/créateur du titre et la mangaka chargée des graphismes. On retrouve désormais Kim Jae Hwan au service de l'univers d'Egregor 2.0, sa patte graphique colle nettement mieux à l'ambiance du titre et on sent tout de suite qu'il a de l'expérience dans la dark fantasy. Des répercussions positives sont déjà à noter concernant le premier volume, le récit gagne en fluidité et la fin différente nous donne clairement plus envie de se plonger dans la suite. En effet, l'idée d'assister au développement de certains personnages qui se retrouvent à suivre une voie à l'opposée de ce qu'ils souhaitaient à la base donne beaucoup d'intérêt à l'œuvre. C'est une question de destinée propre à un peu près tout les titres de ce genre mais ici on dénote clairement une certaine originalité. Malgré quelques défauts, le second volume fait le job et divertit sans difficulté. Si l'auteur parvient à en gommer certains, on serait alors face à un bon trip de Dark fantasy comme on les aime tant.

    "De belles perspectives"

    Quatre héros, c'est un projet fort ambitieux et un exercice difficile. On sent la volonté de l'auteur de leur donner à tous une vraie place dans son intrigue, un réel développement avec des enjeux et une histoire qui leur est propre. C'est un très bon point de ne pas se contenter de développer uniquement le héros/l'antagoniste et de ne pas cantonner des personnages qui auraient pu être plus secondaire comme Hatal ou Pilin à des rôles très sommaires. C'est donc une initiative qu'on apprécie fortement, suivre leur chemin respectif est intéressant. On les verra évoluer dans leurs nouveaux milieux, acquérir ou peaufiner des compétences, suivre une formation spécifique à chacun d'entre eux et faire face à quelques épreuves. Nice!

    Par contre, on perd un peu en fluidité puisqu'on passe d'une histoire à une autre sur la totalité du volume avec pour conséquence qu'on sort de temps en temps du récit. Suggérer l'histoire de Raust en ne montrant que certaines scènes assez noires et inquiétantes auraient permis de conserver une certaine part de mystère et d'accentuer le côté dark du récit. C'est de loin l'intrigue la plus intéressante, voir un héros tomber entre les mains de l'ennemi qui désire le former pour qu'il fasse partie des leurs est vraiment une idée originale et possède beaucoup de potentiel pour autant qu'on l'exploite un tant soit peu. L'auteur doit faire attention à ne pas nous dévoiler trop vite ses intentions et à ne pas faire trop vite évoluer la situation comme c'est le cas pour l'histoire de Raust. Ce qui m'amène à évoquer un autre point, les personnages devraient être beaucoup plus torturés par ce qu'ils ont vu et vécu que ce que l'auteur nous montre ici. Raust accepte bien trop vite sa situation tandis que les cauchemars de Foa s'estompent suite à l'intervention de Fara. Chez Foa, le passage dégage un petit côté power of love un peu agaçant. Raust aurait quant à lui du devenir à moitié fou vu sa situation, les deux jeunes gens donnent trop vite l'impression d'avoir repris du poil de la bête. Il y a également un peu trop d'information dans le récit d'Hatal. Par contre, l'intrigue autour de Pilin est assez intéressante notamment la rivalité entre volontaires et rescapés des moissons qui ajoute du relief à l'univers. Il y a du très bon et du un peu moins bon, il faut juste ajuster un peu la recette!

    7

    snoopy - 31 août 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Egregor - Le souffle de la foi T.2 ?
Ecrire une critique