• Critique The World's Best Boyfriend T.7 par

    Une fin toute mignonne pour une série qui le fut tout autant, avec une intrigue simple mais des personnages de qualité et de belles valeurs. C'est avec une pointe de tristesse que je dis au revoir à tout le monde mais la boucle est bouclée et l'autrice a réussi à dire tout ce qu'elle avait à dire.

    Pour ce dernier tome, on retrouve donc les six personnages que l'on suit depuis le début le temps d'une sortie dans un parc d'attraction qui sera fondatrice pour chacun d'eux. Les trois couples ainsi en jeu vont chacun connaitre une belle évolution qui lui correspond, qui va crever un abcès et sauter le pas, qui va comprendre ses sentiments et se déclarer, qui va comprendre bien des choses sur lui et prendre une décision importante. A chaque fois, comme ce fut le cas tout au long de la série, c'est fait avec bienveillance et sous le signe du dialogue, un élément important que je souhaite souligner tant ce n'est pas la norme dans les romances lycéennes dans les shojos qu'on lit en France.

    D'ailleurs, le personnage de Kaede fut vraiment MA révélation de la série : un garçon gentil, prévenant, honnête qui n'oublie jamais de demander le consentement de celle qu'il aime. Dans le même genre, j'ai trouvé le personnage de Tani très touchant, ce grand dadais toujours là pour prendre soin de son amie d'enfance et voir au-delà de son beau visage et de ses sautes d'humeur. Je suis plus partagée concernant le couple très très secondaire formé par Nishizaki et Nana que je trouve agaçant par son manque de communication. Nana fait des efforts, mais Nishizaki pas des masses et l'autrice lui a donné un air trop nonchalant à mon goût. Je n'accroche pas.

    Passé ce moment clé pour chacun des couples lycéens, on se retrouve avec un final amené tranquillement tout en douceur où on implique avec un humour gentillet la famille des deux héros. Rien de vraiment inattendu mais des petits moments de vie mignons et touchants et un père se montre jaloux du petit ami de sa fille, ou un grand frère supporte mal de voir sa soeur grandir. C'est doux et adorable. Il en va de même au lycée où nos héros vivement pleinement leur relation désormais sans la moindre gêne et avec la certitude de leurs sentiments. Un an seulement a passé mais une année riche en enseignements et qui les a bien changés, ce que l'autrice montre dans un dernier chapitre touchant qui boucle la boucle avec les débuts de l'histoire.

    7

    Tampopo24 - 21 juillet 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The World's Best Boyfriend T.7 ?
Ecrire une critique