• Critique Akû le Chasseur Maudit T.1 par

    Kaneshiro Muneyuki nous sert une histoire violente et sauvage, à une époque où les humains craignaient les animaux, et où les bases de la civilisation se formaient à peine... Un speech attrayant, surtout lorsque l'on y ajoute des graphismes aussi au point et spectaculaires que ceux de Fujimura Akeji. Pourtant, je ne suis pas encore convaincu...

    On suit Akû, un jeune garçon fils de chasseur, dit maudit par les villageois car né sous une lune de sang... Ce village et ses habitants, déjà, me laissent perplexe. Leurs préoccupations et leurs relations semblent plus seoir à notre époque moderne, et on retrouve chez eux des constructions sociales tout aussi surprenantes à cette époque... Les dessins, certes très maîtrisés, sont tout de même trop lisses à mon goût. Ils me donnent une impression de fausse perfection étrange. Sans parler des expressions du visage, parfois exagérées. En quelques mots, Akû - Le Chasseur Maudit manque de réalisme.

    Tout n'est cependant pas à jeter ! Comme je l'ai mentionné, on peut apprécier un début d'intrigue dynamique, rythmé de chasses sanglantes et meurtrières. Le récit ne manque pas de potentiel, et pourrait tout à fait gagner en intérêt au fur et à mesure des tomes. D'ailleurs, pour rappel, la série est terminée en cinq volumes.

    7

    P'tit Citron - 11 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Akû le Chasseur Maudit T.1 ?
Ecrire une critique