SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='132507'
  • Critique Goblin Slayer - Year one T.2 par

    Nous continuons de découvrir avec ce tome les premiers pas du Crève-Gobelins en tant qu’aventurier. Tout juste inscrit à la Guilde des Aventuriers, le voici qui commence à enchainer les missions d’extermination. D’un point de vue dessin, celui-ci tend vers ce que nous connaissons de l’œuvre originale, c’est-à-dire des courbes moins rondes – exception faite pour les personnages féminins. On y retrouve également, notamment lors des scènes de combats, le subtil jeu de noir et de blanc qui souligne, pour Héros ou Gobelins, le désespoir de la situation. Un trait qui nous manquait quelque peu dans le précédent tome.

    Coté scénario, on est moins dans la tête de notre Aventurier, mais davantage dans celle de ceux qui partagent sa vie. Notamment la Vachère, qui peine à trouver sa place aux côtés de son ami d’enfance. Il est intéressant de voir comment tous ces personnages évoluent face à l’obsession du Crève-Gobelin, et comment ce dernier, face à ses missions comme aux relations plus humaines, se doit d’évoluer et de penser autrement. Le bémol de ce tome, même si se profile une menace qui demandera au Héro de mettre à profit toutes ses compétences récemment acquises, on ne peut s’empêcher de remarquer que la trame scénaristique reprend le même chemin que Goblin Slayer : un premier tome fort, sur un ton d’horreur, qui au tome suivant ne fait que planer sans trop se dévoiler.


    7

    CahirXIII. SO - 02 novembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Goblin Slayer - Year one T.2 ?
Ecrire une critique