• Critique Dark Grimoire par

    Pas plus emballé que ça lors de l'annonce de la série, je lui ai finalement laissé sa chance, et heureusement ! En quelques jours, j'ai dévoré les quatre volumes ! Je vous parle donc, sans spoil, de ce manga magique signée Sakurana Haru.

    Dans un monde où la magie fait partie du quotidien de ses habitants, ce pouvoir mystique peut parfois être dévastateur. Atli, élève en écore de sorcellerie, va en faire les frais. Alors qu'ils sont en plein exercice pratique en terres sauvages, lui et son binôme Leon se font attaqués par une étrange créature. Malgré leurs bonnes réactions, le pire se produisit, et Atli dut utiliser la magie interdite pour ressusciter Leon... Mais les lois sont claires. Quiconque use de la magie prohibée va aux devants des pires sentences : peine capitale, torture ou prison à perpétuité...

    J'étais quelque peu perplexe au début. Le récit semblait vouloir aborder des thèmes tout de même assez lourds, mais en même temps, l'ambiance restait raisonnablement légère. Cependant, au fil des chapitres, je m'y suis habitué. Cela n'a finalement pas empêché l'autrice de développer plusieurs aspects de son histoire, mêlant fantaisie, drame et action, le tout saupoudré d'une pincée d'humour !

    Ce qui fait, à mon sens, la force de ce manga, c'est sa construction narrative si bien maîtrisée. Lorsque l'on lit une histoire en seulement quelques volumes, il n'est pas rare d'être déçu par un sous-développement de l'intrigue, ou par un dénouement bâclé. Ici, ce n'est pas du tout le cas ! En quatre tomes, l'autrice développe son univers, son récit et ses personnages à merveilles, pour arriver à une fin tout à fait cohérente, satisfaisante et qui semble prévue. A chaque livre, elle introduit un ou plusieurs éléments à son intrigue et nous captive toujours plus. C'est bien ficelé, cohérent et palpitant.

    Bien sûr, les graphismes ne sont pas en reste. Sakurana Haru a une maîtrise indéniable du dessin. Son trait précis et polyvalent sert un style moderne, pas des plus particuliers mais tout de même reconnaissable. Les planches sont fournies et bien découpées ; l’œil ne se perd pas lors des scènes dynamiques. Bref, encore une fois, rien à redire !

    En conclusion, Dark Grimoire est une petite série très sympathique, développant une intrigue palpitante dans un univers fantastique à la Harry Potter ! L'autrice pose tout de même son style, un peu plus intimiste peut-être. Petite anecdote d'ailleurs : avant Dark Grimoire, Sakurana Haru dessinait du boy's love. Ça se ressent quelques fois dans les interactions entre les personnages, par exemple. C'est amusant !

    8

    P'tit Citron - 05 décembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dark Grimoire ?
Ecrire une critique