• Critique City Hunter Rebirth T.5 par

    Un nouveau tome de City Hunter Rebirth à me laisser perplexe, voici l'impression que je garde de cette lecture. Je sais que je me plaignais quand ce n'était qu'un redite et que j'étais contente de voir enfin arriver un scénario plus inédit, mais ce n'est pas non plus la panacée.

    L'introduction du personnage de J.J. ancien shooté à l'angel dust comme Ryo était plutôt une bonne idée. Malheureusement le traitement dans la première moitié de ce tome fut bien longuet et indigeste. J'ai trouvé la course poursuite, puis l'affrontement entre Ryo et lui très très long et mal joué. Tout était exagéré, avec des dialogues bas de gammes et des enchainements prévisibles car déjà vus. En plus, les dessins perdent en qualité.  Je n'ai donc pas aimé. Ils font très figés au niveau des expressions, surtout chez J.J., et vide au niveau des arrières-plans des cases, sans parler du problème de la gestion des ombres quasi inexistantes qui rendent le dessin plat. Je n'ai vraiment pas aimé cette partie.

    Et en même temps, avec l'introduction de ce personnage, on parle du passé de Ryo, de sa relation à l'angel dust et à son père adoptif : Kaibara. Alors forcément, ça je ne peux que l'aimer. C'est prometteur pour la suite parce que ça permet de creuser ce personnage et peut-être d'abord une zone d'ombre de la saga originale qui passe quand même très vite sur le sujet. On sent que l'auteur a vraiment envie de parler plus de ses héros et de leur famille, car c'est aussi le moment choisi pour faire arriver la "soeur" de Kaori. Du coup, le final était bien meilleur et a relevé le niveau de cette lecture me permettant de terminer sur une bonne note.

    6

    Tampopo24 - 12 mars 2020

    2 membres aiment | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu City Hunter Rebirth T.5 ?
Ecrire une critique