• Critique Under the Same Moon T.1 par

    Avant l’excellentissime Blessures Nocturnes, Casterman nous avait déjà fait découvrir dans sa collection Sakka un autre titre de Seiki Tsuchida, Under the same moon, l’histoire complexe d’un triangle amoureux en 7 tomes.

    Don-chan est un enfant pauvre, rejeté de tous, mais qui a une capacité hors-normes : il peut dessiner les pensées des gens… Tet-chan est issu d’une famille aisée et est le seul ami de Don-chan. Dessinant un jour sur le mur de « l’étranger », un ambassadeur, nos deux amis vont faire la connaissance de la fille de ce dernier, Emi, clouée au lit pour cause de maladie. Devenus inséparables, nos trois amis vont voir leur destin basculé une dizaine d’années plus tard…

    Le premier volume d'Under the same moon nous lance directement dans l’histoire, sans détours inutiles et mise en place longuette du récit. La rivalité Don-chan/Tet-chan apparait très rapidement et la « lutte » pour le cœur d’Emi sera vraisemblablement au centre du récit. Les personnalités de nos deux héros sont totalement opposées, tout comme leur rang social. Timide, introverti et d’une gentillesse sans bornes, Don-chan se fait « écraser » par Tet-chan, issu d’une famille aisée et devenu étudiant en médecine. La gentillesse de Don-chan va même jusqu’à porter la responsabilité des actes de son ami, même s’il doit pour cela perdre l’amour d’Emi… Un premier tome riche, entre passé et présent, avec suffisamment d’émotions pour que le lecteur adhère au récit et ait envie de lire la suite. Niveau graphisme, Seiki Tsuchida n’en est pas encore au niveau qu’il aura plus tard dans Blessures Nocturnes mais certaines planches montrent déjà ce talent latent, même si le style parfois utilisé pourrait ne pas plaire à tout le monde.

    Lançant très bien la série, ce premier volume d’Under the same moon contient ce qu’il faut pour que le lecteur se lance dans la lecture du second tome. Et dans le triangle amoureux qui est dépeint ici, nombreux seront ceux ayant déjà « choisi leur camp »…

    7

    ivan isaak - 31 juillet 2010

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Under the Same Moon T.1 ?
Ecrire une critique