• Critique Diên Biên Phu par

    Avec Diên Biên Phu l'auteur nous offre une vision très personnelle de la guerre du Vietnam au travers d'un photographe de guerre.



    Contrairement à Cat shit one qui nous offre une sorte d'Enfer du devoir pour ceux qui connaissent, Diên Biên Phu nous présente le conflit de manière très crue qui alterne réalisme et surréalisme.

    Je m'explique : d'un côté, les dessins aux trait enfantins et osés s'opposent à l'action représentée.



    Vous ne serez donc pas surpris de voir des combats où les têtes volent de manière complètement loufoques mais ceci a le mérite de bien nous exposer l'horreur de la guerre.



    Le scénario est assez incohérent au final et n'apporte pas grand chose. On a l'impression que des idées sont amorcées et la page d'après, c'est oublié.



    Le but premier de Diên Biên Phu est de montrer l'atrocité de la guerre (ce qu'il fait à merveille) mais ceci ne suffit pas ici.



    Cette série présentée comme un one shot n'en est pas vraiment un.

    En effet, il faut déjà savoir que l'auteur a recommencé sa série du début et n'a pas créé une suite comme on aurait pu le croire.



    J'imagine déjà certains crier au chef d'oeuvre de par le sujet mais personnellement je trouve que cela manque de profondeur scénaristique.

    A côté de cela, l'approche de l'auteur et les dessins en font une oeuvre à part qui mérite qu'on y jette un oeil.



    On espère juste que Kana nous sortira la série recommencée par l'auteur qui pourrait bien faire plus d'effet que le format one shot.

    6

    Skeet - 01 janvier 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Diên Biên Phu ?
Ecrire une critique
Ce qu'en pense le staff MS
La série dans sa globalité
SkeetSkeet le 01/01/19706/10 Lire la critique
Les tomes