• Critique Le loup-garou de paris par

    Si ce hentaï avait de quoi sortir du lot par rapport à ses acolytes du même genre, malheureusement ce n'est plus le cas pour le moment.

    Si il y avait un semblant de scénario, il n'en est plus rien depuis les deux derniers volumes, on se contente de suivre les tribulations de Kosuke en tant que gigolo/psychologue et malheureusement, la répétition du cheminement scénaristique commence à rendre le manga bien moins intéressant qu'au départ.

    On verse plus dans "le tout est prétexte au sexe". Cependant, les fait de société traité s'avèrent toujours intéressant, mais ils sont (il faut bien le dire) survoler et trop facilement "accessoire" pour faire sortir ce titre du lot.

    Question gaudriole et scène de sexe, les lecteurs y trouveront leur compte, mais cela se situera plus comme de visionner un vulgaire porno de base, qui à part satisfaire le plaisir des yeux ou autre, n'apportera rien de plus...

    En bref, une série qui commence à souffrir de longueur scénaristique et de redondance un peu trop facile, même si le tout reste tout de même agréable et satisfaisant pour les a"mateurs" de frivolité et autres scènes scabreuses et sensuelles.

    -

    opaline - 15 août 2009

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Le loup-garou de paris ?
Ecrire une critique