• Critique Bloom into you T.1 par

    La pluie de premiers tomes numériques gratuits en cette période de confinement se poursuit de mon côté avec donc le shôjo Bloom into you. Enfin, c’est ainsi que Kana l’a classé, mais le titre, même s’il aborde une romance, n’est en fait pas un shôjo dans son pays : il s’agit d’un yuri, et ce premier tome le confirme.

    Yû Koito est une jeune fille en première année au lycée. Ne trouvant pas de club lui correspondant, elle se laisse embarquer dans la préparation de l’élection à la présidence du conseil des élèves. Elle y rencontrera Toko Nanami, élève populaire de seconde année et candidate à cette élection. Sa rencontre se fera après que Yû a assisté à une déclaration, refusée, faite à Toko. Elle, qui n’y connait pas grand-chose à l’amour et n’a jamais ressenti les fameux « papillons » dont il est souvent question dans les shôjos qu’elle lit, doit répondre à une déclaration faite juste avant la fin du collège. Elle demande alors conseil à Toko mais leur relation va rapidement évoluer, laissant Yû dubitative, emplie de questionnement sur l’amour et elle-même…

    Voilà un premier volume efficace. Les questionnements de Yû prennent une place prépondérante dans ce volume introductif et permettent de mieux comprendre ses réactions face au rapprochement opéré par Toko. Nio Nakatani réussit à nous croquer des personnages attachants et ce premier volume se dévore d’une traite. Le graphisme, avec mentons pointus, nombreux jeux d’ombre et de reflets, s’éloigne un peu des codes du shôjo et réussit à être passe-partout. Le découpage de quelques scènes clés est très réussi et il faut reconnaître que la narration, fluide, nous porte de bout en bout. A noter également qu'un animé en 13 épisodes est disponible sur ADN (je serai bien incapable de vous dire sa fidélité par rapport au manga).

    8

    ivan isaak - 01 mai 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Bloom into you T.1 ?
Ecrire une critique