• Critique Tonkaradani T.1 par

    Sont réunies dans ce volume 11 histoires de Tezuka.

    La 1e, qui est la plus longue, donne son titre au volume mais ne correspond pas du tout au dessin de la couverture. Elle raconte l'histoire d'un groupe d'écureuils qui va devoir changer de vallée parce que la sienne va être recouverte par un lac de barrage. Comme souvent chez Tezuka, rien n'est simple : les écureuils se battent pour diriger le groupe, les hommes ne sont pas forcément méchants et celui qui semble le plus terrible est au final très gentil… l'héroïne est une charmante petite fille qui aide les animaux. Un conte moins grinçant que d'autres du même auteur.

    Les 10 autres font entre 10 et 20 pages chacun. Certains sont inspirés de contes traditionnels comme le serpent blanc ou la grue reconnaissante ou le petit poisson d'or, dans un registre où le merveilleux d'origine peut devenir très grinçant. D'autres sont de pure fantaisie et l'un met en scène le Prince Saphir.

    Cela donne un curieux mélange qui n'est pas désagréable malgré ses changements d'ambiances.

    6

    ginevra - 03 mai 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tonkaradani T.1 ?
Ecrire une critique