SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='130269'
  • Critique Alderamin on the sky T.7 par

    Alderamin on the Sky est un manga que je prends plaisir à suivre depuis le début. Le scénario a toujours été au rendez-vous, se veut cruel quand il faut et fait preuve d'une grande intelligence des scénaristiques (manga et Light Novel). Ce septième est le dernier tome, et je l'ignorais avant de terminer celui-ci. Le manga n'était pas prêt à se terminer, et d'après ses acteurs, c'est une fin prématurée qu'ils ont dû subir autant que nous. Il y a plus de 13 tomes du LN parus, et le manga représente uniquement les 4 premiers. Le tome reste excellent dans sa constitution, mais décevant car l'univers avait encore beaucoup matière à être développé.

    Stratège contre Stratège

    Ce dernier tome oppose Ikta et Jean, lieutenant de Kioka qui semble penser un petit peu de la même manière qu'Ikta. Tour à tour, ils vont prendre des décisions en espérant que ce soit l'autre qui tombe dans le panneau. Alderamin on the Sky se base énormément sur les stratégies militaires, beaucoup plus que sur les combats en soi. La guerre pure est rarement représentée, mais j'y reviendrai un petit peu plus tard. J'aime énormément les récits emplis de réflexion, qui puisent leur force dans l'anticipation. On pourrait penser que c'est un petit peu "too much" mais pas du tout. Il est captivant de suivre Ikta et ses choix, que l'on ne peut pas deviner vu la complexité du personnage. Ce tome étant de la stratégie pure (à part la fin), c'est celui qui m'a le plus marqué sur ce plan-là. A titre d'exemple, Ikta passe énormément de temps à dormir et attendre le bon moment pour mettre ses plans à exécution. Après avoir mis son adversaire au pied du mur, il va bluffer (ou non, ça ça reste à déterminer) en insinuant que Jean est fichu s'il lance les hostilités, car un sniper l'a pris pour cible. C'est de cette manière qu'il gagne, en évitant l'affrontement direct et de nombreuses pertes.

    Mais d'un autre côté, j'ai quand même quelques reproches à faire à l'oeuvre sur ce plan-là. Chaque fois qu'il y a un combat important, Yatori est impliquée et termine le tout en un temps record. Il n'y a pas de suspens, d'enjeux ou une quelconque pression pour le lecteur. Je me doute que si la suite du Light Novel avait été adaptée en manga, ça aurait été différent, mais sur 7 tomes, il n'en est rien. Et le fait qu'Ikta réussisse à chaque fois à éviter les combats n'aide pas. Heureusement que le reste compense largement, mais je tenais tout de même à le signifier.

    Fin misérable

    J'aimerais utiliser ce second axe pour parler de cette fin. Comme je vous l'ai dit en intro, la fin est bâclée et rapide, et même si les auteurs ont autant subi cela que nous, je suis obligé d'en parler. Alderamin on the Sky est une série à fort potentiel, qui aurait mérité approfondissement. Dans le tome 7, nous arrivons à un moment crucial, après un bout dans le temps de 3 ans. Tout est en mouvement, les personnages ont évolué et la princesse a plus de pouvoirs. Ikta semblait avoir disparu pendant cette période et revient pour effectuer son devoir. Et c'est tout. Toute la série s'arrête sur ça. Aucun résultat de la guerre, on ne sait pas à quel point nos héros ont évolué... Au lieu de ça, on se retrouve avec une fin tellement ouverte que chaque personne peut se faire sa propre vision des choses. Mais il n'était pas temps pour cette série de se terminer. Et même si les ventes étaient mauvaises, je pense qu'ils auraient pu faire au moins un tome de plus pour faciliter la bonne compréhension de l'ensemble.

    Mais c'est encore un problème au Japon, et je ne pense pas que nous aurons le Light Novel en France. De même, la version animée s'arrête au même moment que le manga, et la version en anglais du LN n'existe pas encore. Je me retrouve donc frustré, avec une fin décevante sur les bras alors que je sais que la suite existe.

    7

    Niwo - 27 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Alderamin on the sky T.7 ?
Ecrire une critique