• Critique Mushroom T.2 par

    L'histoire s'est finalement recentrée. Je n'ai qu'une chose à dire : YES ! Quand j'ai lu le premier tome, j'ai eu clairement peur que ce soit un énième raté. Vous savez, le genre de série bâclée qu'on oublie juste après l'avoir lue. Pourtant, le principe était bon et atypique, de quoi étonner le lecteur et le faire apprécier pleinement. Mais c'était bien trop expéditif. Alors que dans ce deuxième tome... C'est bien mieux !


    Première chose, on en a enfin découvert plus sur ces « Mushrooms ». Et quand je dis plus, c'est du concret, pas seulement quelques explications à la va vite comme dans le premier tome. On connaît maintenant leur but, leur moyen de reproduction, leur dangerosité... Et cela donne d'autant plus de crédibilité quant à la suite du titre. Je me pose tout de même une question... Seulement 4 tomes ? Au bout de deux tomes, on est clairement dans un « arc » introductif, pas de quoi terminer une série correctement au bout de 4 tomes. Je la sens bien arriver, la fin bâclée... Vous savez, le genre de fin qui ne répond à aucune question, ou qui montre tout simplement que le manga n'avait pas de but principal... Car même si l'histoire est prenante et le concept bien développé, pour le moment je n'ai aucune idée de ce que cherchent les personnages principaux.


    Bien évidemment, ils se battent contre ces monstres assoiffés de sang, mais vu leur vitesse de reproduction, il me paraît impossible de les éradiquer avec aussi peu d'effectifs... Et quand on est au milieu de la série et que le but même du titre est encore ignoré, ce n'est pas forcément bon... Mettons tout ça de côté, qui concerne plutôt la suite de la série,et concentrons-nous sur ce tome.


    J'attendais un développement des personnages principaux plus conséquent, car même s'ils sont intrigants, on ne sait clairement pas grand chose d'eux... A part pour le pauvre môme qui a perdu son grand-père à cause de son duplicata, mais en dehors de ça... Nada. Mais en soi, je pense que c'est vraiment le genre de titre qui s'attarde sur l'histoire et utilise des personnages un peu lambda pour ça. Les personnages au profit de l'histoire et non pas l'inverse comme dans beaucoup de cas, en somme. Vous allez dire que je cite souvent cette série, mais dans TWD par exemple, même si on sait que beaucoup de personnages vont mourir, on s'y attache quand même car l'intrigue se porte sur eux, ce qu'ils vivent, ressentent, comment ils survivent... Après, en plus de 20 tomes, je pense qu'il y avait plus matière à les développer qu'un titre en quatre tomes ^^.


     

    6

    Niwo - 17 mars 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Mushroom T.2 ?
Ecrire une critique