SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='36076'
  • Critique Short Love Stories T.1 par

    « Short Love Stories » la nouvelle série de chez Kana regroupant plusieurs petites histoires des auteurs phares de leur catalogue. On commence dans un premier temps avec Io Sakisaka, qui nous a sorti Blue Spring ride, Strobe Edge ou plus récemment Love, be loved, leave, be left. On retrouve un tome bien épais, avec de multiples petites histoires racontant les histoires amoureuses de plusieurs adolescentes, qui découvrent l'amour.


    Un concept intelligent


    Je m'attendais à plein de petites histoires sans réel intérêt, quelque chose de très classique mais finalement, l'auteure a réussi à me surprendre et cela, de manière tout à fait agréable. J'y ai trouvé pas mal d'intérêt, même si on est loin du coup de cœur. Pour des histoires aussi courtes, j'ai eu le sentiment d'en avoir suffisamment appris, de ne pas être resté sur ma faim. En général, on a toujours droits à ce genre d'histoires en fin de tome lors de séries longues (ou même courtes, parfois...) et j'avoue que la majorité du temps, ça m'exaspère car ça n'apporte absolument rien et au contraire, j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps et mon argent.


    En plus, les personnages sont assez singuliers. Bon, bien évidemment, ils restent assez classiques mais on ne s'y perd pas, on peut facilement déterminer qui est qui (et ne pas se mélanger entre les différentes histoires...) et c'est essentiel dans ce genre de recueil, car quitte à faire des personnages semblables, autant carrément faire une série. Et d'une certaine manière, ils sont tous attachants et on a envie que ça se termine bien pour eux.


    Un bon développement


    En dehors de ça, j'avais un peu peur que ce soit répétitif, notamment dans la tournure des événements. Et au delà du fait que les relations des personnages soient différents, toutes leurs péripéties n'ont rien en commun, et sont loin d'être prévisibles. Je dois même avouer avoir été touché par moment de peur que ça se termine mal pour un personnage. Io Sakisaka sait parfaitement comment jouer avec les émotions, comment singulariser ses protagonistes. Et encore une fois, j'ai vraiment apprécié ce tome.


    En plus, de par son épaisseur, on a suffisamment de petites histoires pour passer un très bon moment, et elles sont plutôt bien développées. Le scénario est construit assez intelligemment, de sorte à ce qu'on en sache suffisamment sur l'histoire et ses personnages, sans pour autant précipiter et bâcler l'histoire d'amour. Bien évidemment, le développement ne se fait pas de la base jusqu'à la finalité, mais il n'est pas difficile de retrouver le fil à l'issue de la mini-introduction de chaque histoire.


    Après, ce n'est pas non plus un coup de cœur ou la révélation du siècle, mais j'ai passé un bon moment et je le recommanderais à tous les fans d'Io Sakisaka. Un bon petit recueil sans prétention avec des histoires bien sympathiques.

    6

    Niwo - 10 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Short Love Stories T.1 ?
Ecrire une critique