• Critique Le chocolat par

    Zetman nous revient donc avec un onzième tome qui devrait nous permettre d’en savoir plus sur les origines du Zet… ou pas.

    Après le combat difficile mené conjointement par Alpha/Koga et Zet/Jin contre un Player, Jin décide de devenir un être humain et de fonder une famille avec Tanaka. Il se rend donc chez les Amagi pour faire part de sa décision au président afin que celui-ci la mette en œuvre. Mais cela s’avèrera plus compliqué que prévu… Quant à Koga, il voit son costume d’Alpha affublé d’un nouveau gadget lui permettant de voler. Il sera amené lors d’un test à affronter un nouveau Player et sa défaite sans appel lui fera prendre conscience de ses limites actuelles. Ce volume nous permet également de faire plus ample connaissance avec le chara-designer de l’anime d’Alpha dont l’implication dans la création de ce dernier et du Zet amènera des personnes peu recommandables à s’intéresser à ses talents…

    Ce tome 11 se révèle finalement plutôt calme avec notamment des passages centrés sur Koga, Tanaka et Konoha, passages permettant d’approfondir un tant soit peu la personnalité de ces derniers. La décision de Jin semble être remise en cause et la preview du prochain volume tend à le confirmer (et ceci n’a rien d’étonnant). Niveau scénario, les surprises n’existent plus réellement (la « décision » de Jin en est le parfait exemple), certaines situations et réactions sont facilement prévisibles mais tout cela ne gâche finalement pas vraiment notre plaisir. Côté dessin, on a une nouvelle fois droit à du grand Katsura, avec un trait précis et vif, certaines pages présentant même un fond remarquablement détaillé (notamment lors de "l’affrontement" Alpha/Player), même si l’on peut toujours lui reprocher de peu se renouveler dans son chara-design. L’édition de Tonkam quant à elle est de très bonne qualité, notamment la couverture nous permettant de voir en relief des ailes d’ange dans le dos de Konoha. Un bon volume pour les amateurs, le suivant s’annonçant nettement plus mouvementé.

    -

    ivan isaak - 31 juillet 2009

    Vous n'avez pas aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Le chocolat ?
Ecrire une critique