SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='93088'
  • Critique Green Mechanic T.2 par

    Les débuts de Green Mechanic furent un véritable coup de cœur. Une fois la dernière page du premier tome tournée, on pouvait tout de suite sentir l’énorme potentiel de l’intrigue mais également le fait que la jeune mangaka en avait suffisamment dans le ventre pour nous faire rêver avec son univers. Ce dernier étant déjà pourvu de quelques très bonnes idées offrant alors de sacrées perspectives pour la suite. L’auteur est d’ailleurs parvenu plus d’une fois à créer la surprise en plaçant rapidement ses personnages dans des situations plus que critiques nous immergeant alors dans un climax angoissant. Un fait très agréable puisque peu courant aussi tôt dans le récit et qui laisse à penser que ce dernier prendra probablement une tournure bien plus sombre dans la suite. C’est d’ailleurs sur une page teintée de terreur que Yami Shin a choisi de conclure un début fort réussi. Ajouté à ceci des bases scénaristiques solides et intrigantes, l’envie de dévorer la suite se faisait très largement ressentir et on peut dire que cette dernière parvient avec brio à répondre à toutes nos attentes !


    Comme précédemment, l’auteur se montre toujours aussi doué, que ce soit à travers sa plume ou son coup de crayon, pour nous faire ressentir les émotions de ses personnages et plus spécialement celle de Misha où elle exploite à merveille l’idée de son don d’empathie. Ce n’est pas juste une idée en l’air, on parvient réellement à sentir toute la difficulté qu’elle éprouve à les contrôler ou à leur faire face. Ce qui donne un coté immersif à ce qu’elle est en train de vivre et la rend très authentique dans ses réactions, ses prises de décision et ses actions. Les premiers chapitres tout comme les derniers en sont le parfait reflet. Le mauvais sort s’acharne clairement sur eux, nos deux amis frôlent une nouvelle fois la catastrophe. D’ordinaire, les auteurs confrontent leurs héros à des épreuves de plus en plus difficiles afin qu’ils puissent grandir et évoluer au fil du temps. Ici, Yami Shin choisit de mettre la barre toute de suite assez haute comme si elle voulait que ses personnages se rendent compte de leurs faiblesses. Ces petits coups de pression sont un peu cruels mais faire évoluer les personnages en mode survie dès le départ rend d’emblée l’histoire plus intense. Ils permettent aussi à notre petit groupe de bâtir rapidement une relation de confiance et d’entraide solide. Notre attachement pour ses membres grandit petit à petit et l’envie de les découvrir toujours plus en profondeur se fait ressentir de plus belle.


    On pourra d’ailleurs en dire tout autant des petits nouveaux à commencer par le très mystérieux Isack qui décide d’emmener nos amis loin de chez eux dans le but d‘aider Misha à prendre conscience de son don exceptionnel et lui permettre de l’exploiter réellement. Le suspens sera de mise durant tout le trajet, nos amis ont-ils eu raison de faire confiance à un inconnu et d’accepter de le suivre sans connaître les détails de ce qui les attendent ? On ressent bien l’énorme prise de risque ici et on peut dire qu’on sera véritablement servi question danger dans la suite. D’ailleurs on aura à peine mis les pieds dans ce nouveau lieu qu’on sera confronté à la dangerosité des lieux à travers l’entrée en grande pompe de Noah, un personnage capable lui aussi du même exploit que Misha concernant les Ersatz. On comprend d’emblée la raison pour laquelle Isack a choisi de les conduire dans cette zone malgré un risque élevé même si on découvrira par après que ce qu’il avait en tête sera difficilement réalisable. L’auteur va surtout en profiter pour lâcher un paquet de révélations. On arrive alors à mieux cerner les spécificités de l’univers dans lequel on est plongé grâce à ces nouvelles rencontres. Des questions trouvent des réponses tandis que d’autres mystères surgissent, une belle façon de continuer à éveiller notre curiosité tout en nous fournissant déjà quelques explications claires et intéressantes.


    De plus, La mangaka s’en sort bien au niveau de la création et de l’intégration de nouveaux personnages dans son récit. Que ce soit leur look ou leur personnalité, on prend beaucoup de plaisir à les découvrir et les suivre tout en espérant que chacun d’entre eux sera réellement approfondi au fil du temps. Il faut du talent pour donner vie à des personnages qui plaisent mais il en faut encore plus pour les étoffer et nous faire oublier qu’ils sont secondaires. Yami Shin sait en tout cas créer de l’attente à ce niveau là, il ne reste plus qu’à y répondre. On est donc plus qu’intéressé par l’histoire personnelle d’Isack, de Faune et de Noah.


    Enfin, les choses vont de nouveau tourner au vinaigre pour nos amis. Avec toutes ces informations nouvellement empochées, l’arrivée de cet ennemi s’offre un timing parfait et l’intrigue prend exactement le chemin souhaité. L’horreur s’invite dans les dernières pages annonçant alors un troisième tome bourré d’action et hautement palpitant !

    8

    snoopy - 20 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Green Mechanic T.2 ?
Ecrire une critique