• Critique To your eternity T.8 par

    Ce qui est bien avec "To your Eternity" c'est que, quoi qu'il arrive, les possibilités sont infinies. Imm continue d'évoluer, éternellement pour nous proposer un contenu toujours aussi riche. Et ce tome est très intéressant car il met en avant la cupidité de l'homme. Une fois de plus, plongeons dans cet univers atypique et prenant, pour découvrir quelles nouvelles aventures attendent notre héros Imm, le plus étrange qu'il m'ait été donné de voir.

    Diversité des personnages

    L'intérêt d'avoir un héros qui ne meurt jamais, c'est les possibilités concernant les personnages. On peut passer par diverses époques, avec divers peuples du monde et ce, en quelques tomes. Et même s'il est parfois triste de ne pas revoir certains anciens protagonistes, ils vivent à travers Imm. Indirectement, on peut les revoir au fur et à mesure, même s'ils ne font plus officiellement partie de l'histoire. Et ainsi, découvrir toujours plus de personnages différents et intrigants. Prenons l'exemple de Bonshen : Prince, il veut tout faire pour devenir roi légitime, choisi par son père. C'est un personnage excentrique mais unique, qui va suivre Imm dans sa quête de chasse aux knockers. Il espère ainsi acquérir l'expérience et les compétences pour faire un bon roi pour son peuple. Et même les personnages les plus insignifiants en soi deviennent importants, ont droit à leur propre développement.

    Par ailleurs, on découvre aussi de nouveaux personnages au fur et à mesure que la garde prône la divinité Imm dans le monde. Certains sont pour, d'autres le considèrent comme un diable et même si la plupart de ces personnages n'ont pas d'intérêt réel... ça montre l'impact de l'existence d'Imm.

    Imm grandit

    A chaque nouveau tome, nous en découvrons un petit peu plus sur Imm et ses facultés. Dans ce tome, on se rend compte qu'il se rapproche de plus en plus de l'humanité, et qu'il ressent énormément de choses. Il a l'air de beaucoup souffrir du fait de ne pas avoir de corps à lui, seulement des enveloppes charnelles empruntés à ses amis. Et ça le gêne de plus en plus. Il a l'air de se questionner sur la notion morale de la chose "Est-ce que tel ami aimerait que je fasse telle chose avec son corps ?". Le problème, c'est qu'Imm existe, à la base, pour sauvegarder l'humanité. Ses états d'âme, bien que normaux, n'ont pas lieu d'être si on en croit ce que dit l'homme en noir. Mais un tel développement change considérablement la façon dont on peut appréhender l'histoire : Imm grandit progressivement, en fonction de ce qu'il vit et c'est toujours naturel. Toujours totalement juste, et ça, ce n'est pas évident à mettre en place. Ça démontre très clairement les qualités scénaristiques de l'auteur.

    Et ce nouveau tome nous apprend qu'Imm a un pouvoir surprenant, mais n'en a pas encore conscience. Il semblerait qu'il soit capable de faire revivre les morts, en créant leur enveloppe charnelle, l'âme retrouve son corps et renaît. Mais on ne sait pas encore jusqu'à quel point il peut le faire. Il y a visiblement des limites (il semblerait qu'il faille qu'il ait un contact direct avec Imm et cette personnage VIVANTE, et que l'âme soit encore dans les parages). Mais c'est extrêmement captivant, parce qu'il se pourrait par la suite qu'on revoit certains personnages qu'on aimait beaucoup. Et ça, c'est une excellente chose ! Même si c'est totalement contre-nature. J'ai hâte d'en savoir plus à ce propos, comment l'auteur va décider de développer cet aspect... En tout cas, une fois de plus, "To your Eternity" promet du bon pour la suite.

    9

    Niwo - 15 février 2019

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu To your eternity T.8 ?
Ecrire une critique