• Critique Perfect crime par

    Le concept à un sacré intérêt mais se retrouve plus que sous exploité. Nous avons un anti hero doué et capable de persuader n'importe qui de n'importe quoi, mais aucun antagoniste... On se retrouve donc a lire un enchaînement de petites péripéties ou l'on découvre la vie souvent tordue de ses victimes sans qu'il ne se passe vraiment rien. Le manga Saiki Kusuo no Ψ Nan suit aussi se mode de narration (suite de petites histoires) mais fait beaucoup mieux. J'ai donc perdu tout intérêt pour la série à mon grand désarroi car j'aurais vraiment aimé qu'il y ai du challenge, des adversaires, des échecs, etc... mais rien de tout cela. On se contente juste d'apercevoir le personnage principal 2~3 pages par chapitre et le reste du temps sa victime qui se torture l’esprit... Dommage.

    Pour résumer: avait le potentiel d'un death note, mais ne suit absolument aucune règles élémentaires de tout récits... (hero, antagonistes, compagnons, aventures, challenges, etc...) on s’ennuie donc vite à mourir (le but final de l'auteur peut être, d'où le titre du manga ?).

    6

    lifaon74 - 04 avril 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Perfect crime ?
Ecrire une critique