SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.id_fiche as serie_id FROM ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche AND u.user_id=n.id_user WHERE a.id='19653' AND a.valid=1
  • Critique Bloody Mary par

    Histoire :
    Nous sommes dans la ville de Yokohama et suivons l’histoire de Maria, un jeune prêtre et lycéen accessoirement. Il est la cible des vampires de la ville car son sang est particulier, il permet aux vampires d’accroitre leur puissance. En effet il est le descendant d’une lignée de puissants d’exorcistes mais il ne semble pas savoir comment s’y prendre pour tuer les vampires.
    Un jour lorsqu’il se fait attaqué une énième fois, un vampire vient à la rescousse de notre pauvre petit prêtre. Ce vampire Mary semble être plus puisant que ces pairs et ne souhaite qu’une seule chose mourir ! il supplie donc Maria de le tuer avec le « pouvoir de purification » que Maria ne maitrise pas, il n’en avait même pas la connaissance jusqu’à ce que Mary lui en parle. Du coup ils trouvent un accord : Bloody Mary protège Maria des autres vampires le temps que ce dernier trouve le moyen de maitriser le pouvoir de purification et accède à la demande de Mary, c’est-à-dire le tuer.

    Ca change de l’éternelle scénario qui met en scène une fille humaine et un garçon vampire avec la classique histoire d’amour de base agrémenter de complot politique. En effet les deux « marie » sont des hommes. Il y a quelques combats mais il faut dire aussi que c'est un shojo, donc les combats ne font pas rage et ne sont pas impressionnants. D’ordinaire c’est plus l’amour qui est présent dans ces œuvres. Là je sens plus qu’il s’agira d’une histoire d’amitié mêlé, d’une quête de soi avec des petits complots contre nos héros.
    On a l’esquisse d’un antagoniste qui est représenté par la personne de Takumi Sakuraba. En effet lui et sa famille on l’air de cacher pas mal de chose à notre héros qui pourrais lui être d’un grand secours pour sa chasse aux vampires. Et il y a bien sur des complots parmi les vampires. Enfin je ne sais pas si on peut appeler ça complot. Mais visiblement il n’y a pas que Mary qui souhaite mourir, les autres vampires souhaitent également le voir mourir mais on ne sais pas pour quelle raison. J'ai oublier de dire que Mary ne peut pas se suicider.Pourtant, que notre petit vampire a capuche de chat a déjà essayé de nombreuse fois d’en finir sans succès. D’où le pacte qu’il a fait avec Maria, car seul un membre de cette famille peut le tuer apparemment. Et c’est que ça devient drôle, niark, nirak.
    Ce duo est assez drôle car Maria est un vrai connard et Mary est comment dire…pas niais, pas naïf…Je dirais qu’il est un peu bête mais qu’il est surtout désespéré. Et que Maria en profite pour le faire tourner en bourrique cars à chaque fois que le vampire veut se faire la malle, Maria lui rétorque que s’il s’en va il va se faire tuer par les autres vampires et que s’il se fait tuer qui tuera Mary ? Le tout avec des petits dessins mignons.

    D’ailleurs les dessins sont bien, mais pas forcément extraordinaire. Le peu de combats qu’il y a sont pas forcément d’une limpidité énorme ce qui fait qu’on ne suis suit pas forcément le mouvement et qu’on ne sais pas forcément ce qu’il se passe. Mais c’est un shojo donc c’est normal.

    Bref. J’ai bien apprécier ce manga car malgré des dessins pas extraordinaire, il se laisse lire facilement. Je ne me suis même pas rendu compte que je l’avais terminer aussi rapidement. La partie complot est assez intéressante et j’ai hate de savoir la suite avec le développement des personnages et tout. Ça promet d’être intéressant.

    9

    Wynn - 12 juin 2016

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Bloody Mary ?
Ecrire une critique