• Critique Outlaw players T.2 par

    Malgré quelques maladresses, le premier tome d’Outlaw players avait plutôt été une bonne surprise. Une histoire certes un peu longue à démarrer mais qui avait tout pour nous passionner. Les choses s’accélèrent elles dans ce second opus ? Nous allons le voir tout de suite !

    Nous retrouvons donc nos protagonistes qui sont toujours dans une situation très délicate face à l’hydre. Malgré le sacrifice d' Okoto, Sakuu ne se résigne pas à fuir et tente de neutraliser à son tour ce monstre. Comme dans le premier tome, le mangaka n’hésite pas à allier humour et action qu’il parvient à doser parfaitement. Il n’est pas rare de passer d’un dessin bien réalisé à un dessin bien plus axé sur l’humour. Une alchimie qui fonctionne à merveille puisque qu’on peut passer d’une scène dramatique à une scène bien plus cocasse. L’auteur s’appuie sur les bases solides du shonen qui ont été les clés de réussite de son premier opus.

    Mais pour le moment, on n’en sait encore que très peu sur l’origine du bug de Thera et le problème c’est qu’il n’y a pas vraiment d’autres objectifs à accomplir. Il y a très peu d’indices qui font avancer la quête dans ce second tome, résultat on a la sensation de ne pas tellement avancer dans le scénario. Sakuu et ses camarades se contentent d’enchaîner les monstres à combattre pour gagner de l’expérience et de l’argent. On souhaiterait le début d’une seconde intrigue pour susciter davantage d’intérêt chez le lecteur. L’histoire pourrait devenir vraiment passionnante à suivre. Elle n’est pas ennuyante, loin de là mais il manque un atout à l’intrigue. Malgré ça, le lecteur se prête toujours au jeu et prend du plaisir à explorer ce monde virtuel.

    Le point positif de ce tome, c’est qu’il commence enfin à se créer une véritable identité. Car oui, Outlaw players était vraiment plein de références dans son premier tome. Un clin d’œil aux fans des licences mais le problème, c’est que le titre ne parvenait pas à se former un caractère propre. Rassurez-vous, il y parvient petit à petit dans la suite de l’histoire. Un aspect original qu’on peut citer : le cas des PNJ. Généralement, on s’y intéresse très peu dans les jeux en ligne mais là, Shonen a pris soin de leur accorder une âme, une véritable histoire. Ils ne sont plus considérés comme de simples personnages avec un texte attitré. Le mangaka casse les codes du genre et on ne peut que l’en féliciter.

    Au niveau de la relation entre les personnages, on sent un lien qui se crée entre Sakuu et Okoto et on commence petit à petit à s’attacher à leurs caractères. Le problème pour l’instant, c’est qu’on a l’étrange sensation qu’il manque des personnages à suivre dans Outlaw players. Heureusement, en toute fin de tome, Shonen redresse le tir et semble nous guider vers un arc scénaristique qui s’annonce palpitant et qui vient redonner davantage d’intérêt pour la suite de l’œuvre. Au programme, combats entre membres de guildes qui semblent doter de techniques redoutables. On semble enfin se diriger vers une seconde intrigue qui manquait cruellement à Outlaw players pour le moment.

    Ce second volume d’Outlaw players nous laisse donc sur une bonne impression. Le début du tome est encore accompagné de certaines longueurs scénaristiques mais le titre se forge petit à petit son caractère. Tout en alliant humour et action, le mangaka étoffe son histoire qui semble se diriger vers le premier gros arc scénaristique de la série qui s’annonce pour le moins palpitant. Sans être non plus exceptionnel, Outlaw players fait son bout de chemin et nous réserve certainement de nombreuses surprises pour la suite !

    7

    Végéta69 - 01 octobre 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Outlaw players T.2 ?
Ecrire une critique