• Critique Basara T.26 par

    De nouvelles petites histoires annexes nous attendent dans ce vingt-sixième tome de Basara!

    On y retrouve une anecdote centrée sur Hijiri et sur Nachi ("Nakama"), ainsi qu'une autre, très courte, sur Asagi ("Dakara").

    La majeure partie de ce volume est consacrée à "Katana", un récit qui se déroule cent ans avant les événements que l'on connaît, à l’époque où les quatre sabres de la famille royale furent volés: le Genbu, le Seiryu, le Suzaku, et le Byakko atterrirent entre les mains d'une bande de révolutionnaires...

    On met un peu de temps à rentrer dans l'histoire, puis on se passionne vite pour cette épopée digne de l'ambiance pleine de suspense de la saga, faite de drames, d'espoirs et d'aventures! On s'amuse ainsi à relier le passé et le futur, grâce à ces personnages pas tout à fait inconnus et déjà attachants. On aurait presque voulu en lire plus!

    "Un jour sûrement, en portant dans leur cœur une passion et le trésor des quatre sabres, les faibles se lèveront..."

    En fin d'ouvrage, se trouvent des petits "Tamu Tamu Time" toujours aussi drôles, tandis que l'auteur nous offre un nouveau petit délire, où Sarasa devra remplacer son frère, une star de la chanson, dans le monde impitoyable du showbiz!

    8

    Suiginto - 07 mai 2015

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Basara T.26 ?
Ecrire une critique