SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='35595'
  • Critique Re/member T.4 par

    Re/member a su se montrer moins répétitif dans son troisième opus notamment avec l’enquête sur Miko onoyama. Le quatrième tome continuera t’il sur la bonne lancée de la série ? Nous allons le voir tout de suite !

    Dès le début, nous apprenons que Mr Yashiro a participé à une partie de chasse au corps quand il était au lycée. Le plus surprenant, c’est que cette chasse au corps a duré 5 ans et qu’elle ne semble pas avoir laissé le professeur indemne tant moralement que physiquement. De nombreux mystères ne sont pas résolus et c’est pour l’instant l’une des forces du récit. On nous révèle certains éléments de l’enquête étape par étape pour tenir le lecteur en haleine. On a vraiment la sensation que l’auteur maîtrise parfaitement les ficelles de son histoire.

    Il ne reste désormais plus que 4 pièces du corps d’Haruka à compléter, les lycéens se rendent donc à nouveau dans les couloirs du lycée. Le mangaka utilise toujours plus ou moins la même formule qui s’avère efficace. Les étudiants se séparent en groupe puis vont chacun fouiller les salles qu’ils n’ont pas encore faites, tout en tentant d’échapper à la Rouge-sang ! D’autant plus que Kenji se comporte de manière très étrange, il semble posséder et souhaite à son tour massacrer ses camarades. Autant dire que la pression n’est que plus grande chez les lycéens puisqu’il faut maintenant échapper à deux prédateurs. L’auteur parvient également à ajouter à son intrigue des thématiques intéressantes. En effet, les étudiants ne cessent de voir des morts, c’est pourquoi certains personnages deviennent de moins en moins sensibles à la mort d’un proche. Quelque part, la chasse au corps est une forme de déshumanisation de l’homme. Parviendront-ils à retourner à la vie de tous les jours une fois la chasse au corps terminée ? D’ailleurs on ne sait même pas encore ce qu’il adviendra d’eux une fois la partie achevée, si ce cycle interminable possède une fin.

    Le huitième jour terminé, nos protagonistes décident de se rendre chez Kenji afin d’obtenir d’autres informations sur son état. A leur grande surprise, les lycéens vont rencontrer sa grand-mère qui va leur permettre d’obtenir de nombreux éléments pour leur enquête.

    Au niveau des relations entre personnages, le mangaka essaye clairement de construire une amitié durable au sein du groupe. Mais je trouve qu’il y a des scènes inappropriées pour ce genre de récit. Mettre une histoire d’amour dans une histoire horrifique n’est pas vraiment utile. On perd un peu de l’ambiance oppressante qui est l’une des clés de réussite du titre. Ça ne reste qu’un détail et c’est bien le seul défaut de ce tome. Quant au dessin, il reste toujours aussi bon ! On ressent un réel malaise quand on croise le regard de certains personnages et c’est assez rare pour le souligner.

    Re/member continue sur sa bonne lancée et l’auteur nous montre qu’il maîtrise parfaitement les ficelles de son récit. L’enquête avance et il ne reste plus beaucoup de pièces à compléter dans la partie de chasse au corps. Le tout accompagné d’un dessin toujours à son plus haut niveau. On attend avec impatience le 5ème volume !

    8

    Végéta69 - 03 septembre 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Re/member T.4 ?
Ecrire une critique