• Critique Gate - Au-delà de la porte T.13 par

    Le tome 12 m'avait franchement pas convaincu en plus d'être limite au niveau de la morale, il ne montrait pas forcément le meilleur de la culture japonaise. Ici, je fus plutôt rassuré après ma lecture, mais les habitudes ont la vie dure, et forcément, on a quelques couvertures où les filles sont en petite tenue, allongées sur un lit, comme prêtes à faire l'amour de manière très obéissante aux hommes... mais que faire de ça dans un manga où la guerre éclate, menaçante à chaque page ? Bon, c'est toujours mieux que de vouloir se marier à une gamine de douze ans comme dans le précédent tome, quand on sait que les combats ont commencé par cet événement, ça fait réfléchir.

    Le tome s'ouvre sur le discours qui permettra l'obtention du diplôme de doctorat de Lelei, la plus jeune des Sages. Autant le dire qu'il faut passer outre du côté vraisemblable de l'évènement, car au vu des faibles prestations orales de chacune des personnes présentes, je peux vous dire que vous auriez tous votre diplôme actuellement.

    A contrario, les scènes qui se suivent sont plus réalistes, malgré, évidemment, que le tout est une fiction imaginée par Takumi Yanai, dès que l'on voit l'Armée du Japon, les journalistes, ou encore, quand on aborde le nouveau flux économique de la ville d'Alnus (il faut le dire sans sourire!), on se retrouve dans le meilleur de ce que propose le manga, car le graphisme de Satoru Sao reste dans ces moments, le plus gros point fort de la série, que ça soit dans les équipements des soldats, ou dans les expressions de ces loups humanoïdes issus d'un l'univers plus fantaisiste.

    D'ailleurs, les dernières pages en fin de tome concernant Wolf sont peut-être les plus réjouissantes, dommage qu'elles sont peu nombreuses. Les historiettes en quatre cases tirent aussi de la trame principale des petites blagues plus légères, et bienvenues dans ce monde de brutes.

    En conclusion, ce tome est plus classe que le précédent, mais j'ai peur qu'à force d'essayer d'aborder tout un tas de sujets différents, on ne perde de l'intérêt principal de ce titre, ça reste en soi intéressant, mais, en général, ce ne semble pas assez important pour être décisif pour l'intrigue principale.

    5

    Auray - 19 décembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Gate - Au-delà de la porte T.13 ?
Ecrire une critique