• Critique Kiss x Death T.1 par

    Ils sont parmi nous…


    Une forme de vie extraterrestre a décidé d’envoyer ses bannis en exil sur la lointaine planète Terre mais tout ne se passe pas comme prévu… Les cinq prisonniers réussissent à s’échapper et à prendre possession des corps de cinq lycéennes qui se trouvaient là. Ils en profitent pour essayer de tuer la personne qui les escortait. Alors que les jeunes filles le pensaient mort, il arrive à prendre possession du corps de Shingo Tozu, un lycéen qui était venu observer les OVNI.




    © 2014 Yasuhiro Kano / SHUEISHA



    L’extraterrestre n’a maintenant qu’une idée en tête : retrouver les cinq prisonniers ! Mais il va vite comprendre que la mission ne sera pas facile. En effet, ces extraterrestres sont de très petite taille (50 à 60 fois plus petits que des êtres humains) et ils logent dans la bouche de leur hôte (dans leur langue plus précisément). Mais ce que l’extraterrestre ne sait pas, c’est que Tozu a une sorte de phobie des filles… dommage, car le seul moyen d’arracher l’extraterrestre à son hôte est de l’embrasser !


    De leur côté, les cinq filles ont également un projet en tête et en deux ans, elles sont su parfaitement s’intégrer et se sont même imposées


    Un nouveau Parasite ?


    Difficile de lire les premières pages de ce manga sans penser à Parasite d’Hitoshi Iwaaki. On se retrouve finalement avec une sorte de “parasite” qui va cohabiter avec son hôte. Le mot “parasite” est important car il signifie bien que l’extraterrestre a besoin de son hôte pour survivre dans ce milieu hostile pour lui. Mais au début du manga, il n’est pas question de cohabitation. En effet, Tozu est totalement absent et c’est l’extraterrestre qui est aux commandes. Le changement de comportement va être radical et ses camarades de classe vont se poser des questions.




    © 2014 Yasuhiro Kano / SHUEISHA



    Pour en revenir à la comparaison avec Parasite, à la seule lecture de ce premier tome, je pense qu’elle n’a finalement pas lieu d’être. Dans Kiss x Death, le fait que le “parasite” soit logé dans la langue de son hôte va donner lieu à des situations burlesques et favoriser grandement le fan service… le ton est donné ! Attendez-vous à pas mal de roulage de pelles garçon/fille, garçon/garçon et fille/fille… tout y passe ! On comprend donc que ce manga est plutôt à classer dans la catégorie comédie au final et qu’il ne va probablement pas aller dans le même sens que Parasite qui reste un manga sérieux dans l’ensemble et qui s’axe beaucoup sur la relation entre le parasite et son hôte et leur évolution commune.



    Un bon prétexte...


    En fait, dès les premières pages, on a quand même l’impression que l’histoire imaginée par l’auteur est juste l’occasion de nous offrir du fan service. Il se justifie en expliquant sur ces extraterrestres se mettent dans la bouche de leurs hôtes pour être au plus près du cerveau et les manipuler plus facilement… pas très convaincant ! Dans ce cas ils auraient directement pu se mettre dans leur cerveau non ? C’est du détail vous allez me dire mais du coup on sent le scénario un poil foireux se dessiner…




    © 2014 Yasuhiro Kano / SHUEISHA



    Mais malgré tout, pendant la seconde moitié de ce tome, les choses se mettent en place et on comprend mieux ce que sont en train de manigancer les cinq jeunes filles parasitées. Le problème c’est qu’on ne sait pas trop à quoi s’en tenir pour le moment : ce n’est ni très drôle, ni franchement passionnant au niveau de l’intrigue. Si tout repose sur “l’arrachage” des parasites à coup de french kiss, on risque de se lasser rapidement mais si l’auteur exploite un peu plus le côté “l’envahisseur est parmi nous” en donnant un peu de fond à son scénario, cela peut devenir sympathique. Mais vu la tournure prise pour le moment, on a quand même de sérieux doutes.


    Un mot sur les dessins : ils ne sortent pas du lot mais sont honnêtes, notamment sur certains gros plans de visages.

    5

    Skeet - 18 octobre 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Kiss x Death T.1 ?
Ecrire une critique