9
Aspirin

par Jeong-Hu le lun. 25 mai 1970

Aspirin est un manhwa; c'est pour cela que son contenu diffère de celui d'un manga.

La différence est très facilement remarquable au niveau de l'humour. En élargissant, les mangas et les manhwas ont un humour différents. Aspirin n'échappe pas a la règle: on passe de l'humour gaga, au sacarsme, jusqu'à certaines blagues plutot subtiles.
L'humour est bien le point fort.

En ce qui concerne l'histoire, c'est assez classique: une quete menée par un jeune garçon, qui se fait des "potes" au fur et a mesure (ce qui permet de faire avancer le scénario).Le genre qui correspondrait a du shonen si on parlait de "mangas", genre Rave (de Hiro Mashima). Seulement, un nouveau point négatif: l'histoire devient secondaire, il arrive d'oublier pourquoi le jeune héros part en voyage, a cause du trop plein d'humour, qui prend parfois une place TROP importante (difficile a croire). Quant aux personnages, il en arrive, il en part... tous avec une personnalité bien trempée, imprévisible, facile de trouver celui auquel on ressemble le plus, tant ils sont différents les uns des autres.

Aspirin bénéficie d'un graphisme irréprochable, un style de dessins que l'on voit très peu, seulement dans les manhwas. Avec en prime, de splendides pages de présentation des chapitres. Gochawon réalise une édition impeccable, aucune difficultés pour lire, ni admirer...

Enfin, il est utile de signaler que Aspirin "est une série pétillante et attachante qui a détroné Dragon Ball en Corée! Très fun".

Jeong-Hu

En bref

9
Aspirin
Jeong-Hu Suivre Jeong-Hu Toutes ses critiques (15)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire