• Critique Alice in Murderland T.9 par

    Plus le nombre de volumes augmente et moins les frères et sœurs sont nombreux ! La fin est palpable, le rythme intense et le suspens à son paroxysme. Cependant, alors même que l’intrigue arrive à son terme, l’auteur n’hésite pas à ouvrir une brèche vers une nouvelle histoire, qui s’annonce certes courte, mais témoignant d’une réelle volonté de ne pas « rusher » son œuvre. Cette intrigue s’ouvrant à nous tendrait à nous emmener hors des limites du clan Kuonji.

    Ce qui ressort véritablement de ce neuvième tome, c’est le combat matricide, ou infanticide, à la fois bouleversant et irritant. Le style graphique très gothique qui a fait le succès de cette œuvre sert véritablement cette dichotomie entre le bien et le mal, mais en même temps un dualisme qui va contrebalancer cette vision manichéenne des choses. Chacun a ses objectifs, son passé, ses convictions, il y a toujours une trace de bon en tout antagoniste, et la maxime inverse est tout aussi véridique.

    Enfin, le climat est d’une instabilité saisissante. Nous avons effectivement la sensation que n’importe qui peut rejoindre le camp adverse à n’importe quel moment. Il convient dès lors de faire un parallèle avec ce que nous évoquions précédemment : c’est l’ambivalence des personnages, protagonistes comme antagonistes, qui fait la richesse de ce tome. Ce n’est plus le combat entre l’ombre et la lumière, mais la lutte d’intérêts particuliers qui peuvent à tout instant se morfondre dans un intérêt qui leur est supérieur. L’auteur s’éloigne d’une quelconque morale redondante qui tendrait à nous opposer le blanc et le noir, captant dès lors l’attention de ses lecteurs désireux de savoir comment mais surtout à quel moment la situation va-t-elle se renverser, puisque ce fait semble inéluctable.

    Nul doute que la suite s’annonce riche en rebondissements et surprises de taille à assouvir notre soif !

    8

    Ashitaka - 26 avril 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Alice in Murderland T.9 ?
Ecrire une critique