• Critique 10 count T.6 par

    La sortie de ce 6ème et dernier tome de 10 Count m'a permis de découvrir ce best-seller de Rihito Takarai dans son intégralité, et si j'avais entendu différents avis, je ne suis personnellement pas déçu !

    Je vous passe le synopsis ; si vous êtes là, c'est pour le dernier volume. Je vais parler de cette fin un peu plus en détail plus tard, mais pour l'instant, j'aimerais revenir sur ce qui m'a charmé dans cette série. Tout d'abord, évidemment, il y a la relation entre les deux protagonistes, qui est au centre du récit tout au long de la série. Alors que son évolution est parfois un peu incertaine, j'ai beaucoup aimé le virage effectué après deux ou trois tomes ; le ton passe de léger voire mignon, à lourd, limite dérangeant. C'est à la fois très particulier et très réussi...

    La mysophobie est également beaucoup mise en avant, et à mon sens bien traitée. C'est un sujet qui ne m'est pas inconnu, étant moi-même légèrement mysophobe. Ça m'a également permis de m'identifier plus facilement à Shirotani, même si sa maladie est bien plus sévère que la mienne... L'évolution de son traitement et sa guérison est aussi inattendu que perverse, mais tout de même touchante. L'autrice maîtrise parfaitement l'aspect malsain de son œuvre, y mêlant un romantisme bien dosé... Bref, 10 Count est un subtil mélange d'émotions, qui sort du cadre de la romance classique pour nous étonner et nous captiver. J'adore !

    Alors qu'en est-il de cette conclusion ? A mon sens, elle est simple, attendue, mais efficace. Shirotani et Kurose deviennent de plus en plus sincères et font face à leurs sentiments respectifs, ce qui agit comme un déblocage pour leur relation et pour la maladie de Shirotanie. L'autrice aborde bien tout ce qu'elle a à aborder, et termine dignement son histoire sur une note de bonheur et d'espoir. C'est très satisfaisant !

    8

    P'tit Citron - 29 janvier 2019

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu 10 count T.6 ?
Ecrire une critique